UNION EUROPEENNE – Le « service public » des charognards enfin reconnu

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

European Union

 

 

L’Union européenne vient d’assouplir les règles permettant l’équarrissage du bétail mort par les oiseaux charognards (vautours, gypaètes et milans pour l’essentiel).

 

Ces mesures avaient été mises en cause durant les années 2000, à cause de la crise de la vache folle. En Espagne notamment, l’équarrissage naturel par les vautours et autres oiseaux, jusqu’alors courant et largement toléré, avait été interdit, occasionnant une famine chez plusieurs espèces de rapaces, dont le Vautour fauve (Gyps fulvus), dont ce pays abrite une forte population.

 

La réglementation avait été une première fois assouplie en 2005 : le dépôt de carcasses d’animaux avait alors été autorisé sur des placettes spécialement aménagées.

Actuellement, le dépôt de ces carcasses est à nouveau permis en-dehors de ces aires, ce qui permet aux oiseaux de retrouver de quoi s’alimenter.

 

Il s’agit là, pour l’Union européenne, d’une reconnaissance totale du rôle que les rapaces nécrophages jouent depuis des siècles dans les écosystèmes montagnards.

Les vautours limitent en effet l’expansion des germes pathogènes et, en évitant l’élimination des carcasses en usines, ils contribuent aussi à éviter… l’émission de gaz à effet de serre (du fait du transport et de la combustion des cadavres), et des dépenses onéreuses supportées par la collectivité.

Rien qu’en France, les rapaces charognards permettent à la collectivité d’économiser 440 000 euros par an au titre de l’enlèvement et de l’élimination des carcasses du bétail en montagne.

Une véritable mission de service public !

 

Par ailleurs, ces majestueux oiseaux font également partie du paysage culturel de nombreuses régions de montagne, et facilitent le développement de l’éco-tourisme, qui rapporte plusieurs dizaines de millions d’euros par an aux régions concernées !

 

 

800px-Gyps_fulvus_-Frank_Wouters-.jpg

 

Source : http://www.lpo.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1119&Itemid=53

 

Article lié : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-espagne-economisez-du-co2-avec-les-vautours-57026676.html

 

Alexis V.

 

Illustration : un Vautour fauve (Gyps fulvus) en vol dans un parc zoologique.

Photo Frank Wouters / Wikimedia Commons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article