TCHAD – N’Djamena refuse les sacs plastiques !

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Chad.png

 

 

Depuis janvier 2010, la maire de N’Djamena (capitale du Tchad), Marie-Thérèse Mbailemdana, a mis en application une mesure d’interdiction de l’usage des sacs plastiques dans sa ville.

Les contrevenants sont passibles d’amendes de 50 000 à 300 000 francs CFA (soit de 105 à 630 dollars).

 

Toutefois, c’est la sensibilisation de la population, et notamment des commerçants, des chefs d’entreprise et des directeurs d’école qui a été la plus efficace pour faire disparaître les sacs en plastique du paysage urbain, un cas encore rare en Afrique.

 

De plus, l’usage de substituts aux sacs plastiques, faciles à fabriquer et peu onéreux, se développe chez les commerçants et les particuliers : par exemple le recyclage des sacs d’emballage du riz, avec lesquels l’on peut confectionner jusqu’à quatre petits sacs, solides et réutilisables.

 

Si de plus en plus d’Etats et de collectivités territoriales adoptent des mesures pour limiter ou interdire l’usage des sacs plastiques à simple usage, polluants et coûteux, l’initiative tchadienne est particulièrement encourageante car elle prouve qu’il est possible de réduire l’impact écologique des déchets plastiques, y compris dans des pays dénués des moyens technologiques dont disposent les nations riches ou même émergentes.

 

Source : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2606_capitale_Tchad_sacs_plastiques.php

 

Article lié : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-mexique-les-sacs-plastiques-bannis-de-la-ville-de-mexico-56748776.html

 

Alexis Vernier

 

Commenter cet article