TANZANIE – La récupération d’eau de pluie contre la sécheresse

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Tanzania.png

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

 

 

800px-Kilimanjaro_-paulshaffner-.jpg

 

 

Dans la région du Kilimandjaro, une des plus sèches de Tanzanie, une ONG locale, soutenue par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), incite les petits paysans à revenir au système traditionnel de collecte d’eau de pluie.

 

Cette ONG, nommée Same Agricultural Improvement Project (SAME), construit des micro-barrages destinés à collecter l’eau de pluie.

Par exemple, le barrage du village Mwembe est géré par une cinquantaine d’habitants qui travaillent à son entretien et à l’acheminement de l’eau. Ce réservoir stocke jusqu’à 220 000 litres d’eau, qui permettent d’irriguer 200 hectares de champs et de subvenir aux besoins de 150 ménages, qui sont désormais autosuffisants et peuvent vendre leurs surplus sur les marchés de la région.

 

Source : http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4786

 

Alexis Vernier

 

En France aussi, stocker l’eau de pluie est utile, lire cet article pour en savoir plus : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-recuperer-l-eau-de-pluie-mode-d-emploi-74145704.html

 

Illustration : une vue aérienne du Kilimandjaro.

Photo Paul Shaffner / Wikimedia Commons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article