RWANDA – Un plan pour restaurer les forêts du pays

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

399px-Walking boss

 

 

Le Rwanda a annoncé un plan de reconstitution des forêts, avec l’objectif d’inverser la tendance à la dégradation des écosystèmes du pays à l’échéance 2035, en investissant dans le reboisement des espaces dégradés, en améliorant l’accès des habitants à l’eau et à la nourriture, et en soutenant un développement économique sobre en carbone.

 

S’il s’agit pour le moment d’une déclaration d’intention, l’annonce du Rwanda, prononcée devant l’assemblée générale de l’ONU le 2 février dernier*, a été saluée par l’IUCN, qui appelle les autres pays forestiers à procéder de même ; elle est d’autant plus importante que la protection des forêts est nécessaire au développement économique de ce pays, un des plus densément peuplés au monde, qui a fait face à la surexploitation de ses ressources naturelles (et aussi à un génocide) dans les années 1990.

 

D’après l’IUCN, 15 millions de kilomètres carrés de forêts dégradées (ce qui représente 30 fois la surface de la France métropolitaine) sont susceptibles d’être restaurés à travers le monde, et ce sans empiéter sur les espaces agricoles.

 

Sources : http://iucn.org/about/work/programmes/species/?6875/2/Rwanda--Restaurer-la-nature-pour-assurer-la-prosperite-future

http://cmsdata.iucn.org/downloads/rwanda_statement_to_unff9.pdf

 

Alexis Vernier

 

* dans le cadre de l’année internationale des forêts.

 

Illustration : le Gorille de montagne (Gorilla beringei beringei) est le symbole de la nature sauvage au Rwanda.

Photo TKnoxB / Wikimedia Commons.

Publié dans Forêts et bois

Commenter cet article