RWANDA – D’anciens braconniers deviennent protecteurs de la nature

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Rwanda.png

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64


 

 

 

 

Dans le Parc National des Volcans, célèbre pour ses Gorilles de montagne et d’autres espèces menacées, le village éco-touristique d’Iby’Iwacu est dirigé par d’anciens braconniers « repentis » depuis 2005.

Le braconnage, qui est souvent le seul moyen de subsistance dans des régions sans activité économique, a été remplacé avec succès par l’éco-tourisme, les villageois touchant 20 % des bénéfices annuels de la société « Rwanda Eco-Tours », qui organise les voyages.

Ces sommes permettent la formation professionnelle des guides et autres personnels, le développement des infrastructures et de l’agriculture vivrière, et l’achat de bétail.

Les revenus facilitent aussi la scolarisation des enfants.

 

Rurengo Enock, ancien braconnier, témoigne que « [sa] vie s’est nettement améliorée depuis la fin du braconnage ».

 

La quasi-totalité des 1 000 membres de la tribu Nyabigoma, qui vit aux alentours du Parc des Volcans, a abandonné le braconnage.

 

 

399px-Walking boss


 

Source : http://www.slateafrique.com/23725/rwanda-braconniers-repentis-eco-tourisme

http://www.howwemadeitinafrica.com/eco-tourism-gives-ex-poachers-a-new-chance/11608/

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-laos-le-pays-prefere-l-ecotourisme-74690797.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : la reconversion des braconniers contribue à préserver la faune sauvage, comme ce Gorille des montagnes.

Photo TKnoxB / Wikimedia Commons.

Commenter cet article