RUSSIE – Une protection pour l’habitat du Tigre de Sibérie

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Russian-Federation.png

 

En ces temps de sécheresse et d’incendies dans les forêts russes, il est peut-être l’occasion d’évoquer une nouvelle d’espoir passée sous silence dans les grands médias avides de sensationnalisme.

La Russie vient d’inclure le Pin de Corée, principale essence d’arbre en Sibérie Orientale, à l’annexe III de la CITES (ce qui signifie, en français, que son exportation nécessite l’émission d’un permis spécial).

Les forêts de Pins de Corée forment l’habitat principal du Tigre de Sibérie, et procurent également des ressources aux habitants en produisant des pignons, consommés sur place ou exportés à l’étranger. Mais elles sont menacées par une exploitation forestière massive et incontrôlée.

Les mesures récemment adoptées devraient permettre de mieux protéger l’habitat de ce félin et l’écosystème de l’Extrême-Orient russe, ainsi que de garantir aux habitants, à travers le commerce des pignons, une source de revenus légale et non dommageable pour l’environnement.

Grâce à la réalisation de campagnes anti-braconnage en partenariat avec le WWF, la Russie est le seul pays à avoir réussi à stopper le déclin des Tigres sauvages depuis le début des années 2000, stabilisant leur population autour de 450 animaux.

 

Sources :

http://www.iucnredlist.org/news

http://wwf.panda.org/what_we_do/endangered_species/tigers/about_tigers/amur_tiger/

Commenter cet article