ROYAUME-UNI – Des Jeux Olympiques qui se mettent au vert

Publié le par Le blog de l'écologie positive

United Kingdom(Great Britain)

 

800px-Olympics_come_to_Hounslow.jpg

 

Les Jeux Olympiques de Londres, qui ont commencé depuis maintenant une semaine, ont l’ambition d’être les Jeux les plus écologiques de l’Histoire.

 

Si ce type de déclaration n’est pas très rare depuis une dizaine d’années, il est important d’aller au-delà de l’effet d’annonce (et des critiques habituelles : hausse des loyers, omniprésence des sponsors) et de décrire les initiatives concrètes qui ont été prises pour organiser cet événement d’exception.

 

D’abord, le parc olympique principal a été aménagé sur une ancienne friche industrielle, conduisant à la plus grande opération de dépollution de l’histoire britannique. Cet espace a été revégétalisé avec 2 000 arbres et 300 000 plantes, permettant l’accueil d’espèces remarquables comme le Martin-pêcheur (Alcedo atthis) ou la Loutre (Lutra lutra).

 

Pour la construction des stades et autres installations, le transport par rail ou par voie d’eau ont été préférés à la route.

 

Les constructions ont été pensées pour être durables : le village olympique (qui accueille en ce moment les sportifs et officiels) sera transformé en habitations, avec 2 800 appartements dont 1 379 à prix modéré.

 

Le stade principal, quant à lui, est construit en polymères et en chanvre recyclables et non-soudés, ce qui facilitera son désassemblage et la réutilisation des « pièces détachées » ailleurs.

Le stade de basket sera lui aussi démonté, et les différentes parties seront réutilisées dans différents sites de la Grande-Bretagne.

 

Du côté des transports, les Jeux ont été l’occasion de favoriser la marche à pied, le vélo (avec la mise en service de vélos urbains en location, sur le modèle du « Vélib ») et d’équiper la flotte de bus londonienne en véhicules hybrides, éclairés par des LED. Le transport des sportifs par véhicules électriques est aussi privilégié.

 

Les autorités ont également incité les fonctionnaires à adopter le télétravail pendant l’été.

 

Les sponsors des Jeux ont aussi adopté (dans une certaine mesure) des engagements écologiques : Mc Donalds ne vendra que du poulet provenant d’Angleterre, Coca-Cola s’est engagé à recycler toutes ses bouteilles en plastique, etc...

 

Last but not least, l’environnement a même été pris en compte dans des aménagements d’ordre symbolique ou décoratif (bien au-delà de l’urbanisme, des matériaux de construction et des transports) : des anneaux olympiques de 300 mètres de large (les plus grands du monde, sur le modèle des célèbres crop circles) ont été inscrits dans un champ de Richmond Park, et seront entretenus par des chevaux de trait.

Et la flamme elle-même sera alimentée par un gaz à faible taux d’émission de dioxyde de carbone !

 

Source : http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/5519/londres-ses-jo-ecolo

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-europe-les-villes-prennent-des-mesures-de-plus-en-plus-efficaces-contre-le-rechauffement-climatiqu-107926120.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-royaume-uni-des-rivieres-en-meilleur-etat-66674526.html

 

Article publié en partenariat avec http://www.bioalaune.com

 

Alexis Vernier

 

Photo Secretlondon123 / Wikimedia Commons.

Publié dans Ecologie urbaine

Commenter cet article