PAYS-BAS – Les insectes, source de protéines « écolo »

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Netherlands.png

 

 

D’après une étude menée par des chercheurs de l’université de Wageningen, la production de viande à partir d’insectes comestibles entraîne (à quantité égale) beaucoup moins de rejets polluants que la production de viande de bœuf ou de porc.

Les « performances écologiques » de plusieurs espèces d’insectes ont été étudiées, et elles sont toutes bien meilleures que celles de l’élevage du gros bétail.

 

 

800px-Criquet.jpg

 

Les émissions de gaz à effet de serre (méthane, oxyde de nitrate) sont bien plus faibles : la production d’1 kg de vers de farine en rejette 10 à 100 fois moins que celle d’1 kg de viande de porc (pour le bœuf, l’écart est encore plus grand).

 

La comparaison est favorable aux insectes pour d’autres substances également : en ce qui concerne l’ammoniac (un agent polluant des nappes phréatiques), 1 kg de porc en produit autant que 10 kg de criquets et 50 kg de sauterelles !

 

Si la consommation d’insectes est souvent dévalorisée en Occident, elle fait partie intégrante des traditions culinaires de nombreux pays d’Afrique, Asie et Amérique latine.

La prise au sérieux de l’élevage d’insectes à des fins alimentaires pourrait remédier aux problèmes de malnutrition qui frappent certaines régions de ces continents, avec un coût environnemental bien inférieur à celui de l’élevage de type « occidental ».

 

Source : http://www.maxisciences.com/%e9levage/ges-l-elevage-d-insectes-comestibles-serait-moins-polluant-que-l-elevage-de-betail_art11724.html

 

Alexis Vernier

 

Photo Xmi / Wikimedia Commons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article