PANAMA – Une arche pour des amphibiens menacés

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Panama-Flag.png

 

800px-PanamonianGoldenFrog3.jpg

 

Afin de préserver une vingtaine d’espèces d’amphibiens panaméens menacés d’extinction, l’institut de recherche tropicale de l’Institut Smithsonian* va mettre en place un programme de reproduction en captivité.

20 mâles et 20 femelles de chaque espèce seront capturés dans le cadre de cette nouvelle « Arche de Noé », qui a reçu le soutien de plusieurs institutions et établissements zoologiques des Etats-Unis et du Mexique.

 

Les amphibiens du Panama et d’Amérique centrale sont menacés par la destruction de leur habitat, mais surtout par le champignon Batrachochytrium dendrobatidis, qui cause des infection mortelles de leur peau.

Ce champignon est arrivé en Amérique sur des grenouilles importées d’Afrique, utilisées pour pratiquer des tests de grossesse, avant de se disséminer dans la nature.

Mais son mode de propagation est encore mal connu, de même que sa résistance et ses points faibles.

 

La reproduction en captivité est une solution de la dernière chance pour maintenir des populations saines chez les espèces les plus vulnérables, en attendant de mieux connaître le champignon, et de protéger les grenouilles et leur habitat contre celui-ci.

 

Sources :

http://www.greenetvert.fr/2012/08/26/une-arche-de-noe-pour-sauver-les-amphibiens/66322

http://www.eluniversal.com.mx/notas/864487.html

 

Lire aussi :

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-belgique-des-tetards-obtenus-a-partir-de-sperme-congele-63227583.html

 

Alexis Vernir

 

* Une institution de recherche scientifique des Etats-Unis, un peu l’équivalent du Muséum National d’Histoire Naturelle français.

 

Illustration : une Grenouille dorée du Panama ou Atélope de Zetek (Atelopus zeteki), un amphibien menacé et concerné par le programme.

Photo Ltshears / Wikimedia Commons.

Commenter cet article