PALAU – L’archipel des requins heureux

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Palau.png

 

 

L’archipel de Palau (Palaos), petit Etat insulaire situé près des Philippines, sont le premier pays au monde à avoir créé, en 2009, un sanctuaire marin de 630 000 kilomètres carrés (soit  la taille de la France) dédié à la préservation des requins.

L’archipel héberge pas moins de 130 espèces différentes de squales, mais ceux-ci ont fait l’objet d’une persécution originaire de l’Asie voisine, pour les ailerons utilisés dans la cuisine, de telle manière qu’un nombre important d’espèces est actuellement menacé ou en danger.

Dans les années 1990, les bateaux se livrant à la pêche au requin étaient nombreux dans les eaux paluanes (50 à 60, rapporte l’écologiste Dermot Keane, qui a milité pour l’interdiction de cette pêche auprès du gouvernement de ce pays).

 

Les efforts de sensibilisation du public et l’action des autorités paluanes semblent avoir porté leurs fruits : aucun bateau de pêche transportant des ailerons de requin n’a été arraisonné depuis plus d’un an (à comparer avec l’abondance de ces bateaux il y a une dizaine d’années), et les îles Palaos sont devenues un des Etats les plus favorables à la protection des requins devant les instances internationales (ONU, etc…).

 

L’exemple de Palau a d’ores et déjà été suivi : le Honduras, les Maldives et l’Indonésie ont créé des réserves marines pour les requins dans les derniers mois.

 

 

800px-Carcharhinus_amblyrhynchos_palau.jpg

 

Source : http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Palau-l-archipel-du-Pacifique-ou-les-requins-vivent-heureux

 

Article lié : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-indonesie-une-reserve-marine-pour-les-requins-61256514.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : un Requin gris de récif (Carcharhinus amblyrhynchos) à Palau. Photo Juuyoh Tanaka / Wikimedia Commons.

Commenter cet article