MEXIQUE – Les forêts communautaires, meilleurs « puits de carbone »

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Mexico

 

 

D’après une étude co-réalisée par les ONG Consejo Civil Mexicano de Silvicultura Sostenible (CCMSS) et Rights and Resources Initiative, et menée sur une période de 10 ans, il ressort que la gestion des forêts par les peuples indigènes est plus efficace pour la protection de la biodiversité et la captation du carbone que les autres modes de gestion de la forêt (les reboisements, les plantations commerciales et même la mise en réserve).

Dans les pays en développement, les communautés locales sont en effet plus efficaces que les administrations ou les entreprises forestières pour lutter contre des menaces telles que les coupes illégales, les incendies, les plantes envahissantes et les animaux ravageurs.

Sergio Madrid, président du CCMSS, souligne également que « cette étude prouve que la gestion communautaire des forêts est devenu un outil de conservation efficace, tout en permettant de réduire la pauvreté ».

 

70 % des forêts (soit 400 000 kilomètres carrés*) sont gérées par des communautés amérindiennes au Mexique, pays où le mode de gestion « communautaire » de la forêt s’étend, et où le taux de déforestation a chuté depuis quelques années.

 

Le Mexique est l’un des premiers pays à avoir confié la gestion de ses forêts aux communautés locales ; s’il fait figure de pionnier, d’autres pays ont déjà suivi son exemple, voir l’article suivant : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-equateur-les-communautes-locales-incitees-a-proteger-la-foret-58406133.html

 

Sources : http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Les-forets-communautaires-meilleures-pour-augmenter-les-stocks-de-carbone-forestiers/%28theme%29/

http://www.terradaily.com/reports/Mexico_Forest_Communities_Excel_In_Capturing_Carbon_999.html

 

Alexis Vernier

 

* Cette valeur est équivalente à près de 80 % de la France métropolitaine.

Publié dans Forêts et bois

Commenter cet article