MAROC – Des nouvelles du Toubkal

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Morocco

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

 

 

 

Il y a quelques semaines, j’avais publié un article relatant une opération de nettoyage des déchets qui eu lieu les 6 et 8 juillet derniers sur le Djebel Toubkal, au Maroc.

 

 

Voici des informations complémentaires qui permettent d’avoir une vision plus globale de la situation, au-delà du caractère ponctuel du projet, car l'enjeu est bien de maîtriser les effets indésirables du développement touristique et de l’engouement des lieux pour le public marocain et étranger : notamment les décharges sauvages qui se sont multipliées le long des sentiers et à proximité des refuges.

 

 

Djebel-Toubkal-1831--800x600-.jpgDjebel-Toubkal-1845--800x600-.jpgDéchets et décharges sauvages au Djebel Toubkal...

 

En 2011, le projet de nettoyage des déchets a été initié par le collectif local Mountain Propre et la fondation suisse Summit Foundation ; il s’appuie sur une dynamique locale, avec notamment le soutien des chefs de village, des guides et des muletiers de la vallée d’Imlil.

 

 

Djebel-Toubkal-0380--800x600-.jpgDjebel-Toubkal-0242--800x600-.jpg

 

Au-delà du ramassage, Mountain Propre et la Summit Foundation proposent de mettre en place un centre de tri des déchets (à la place de la décharge publique « tout-venant » qui existe à Imlil) et d’informer davantage les visiteurs sur la protection de l’environnement, et notamment la nécessité que chaque visiteur assure lui-même la redescente de ses ordures.

 

Ce n’est pas tout : le mois de juillet 2011 a aussi vu l’ouverture du centre « Dar Toubkal », dédié à la protection de la nature et à la sensibilisation du public, ce centre présente aussi des projets, par exemple celui lié à la protection du Gypaète barbu, un rapace rarissime dont seulement 10 couples survivent au Maroc (dont 2 dans la vallée d’Imlil).

 

D’autres projets sont à l’étude comme la rémunération de la descente des sacs poubelles par les muletiers, ou encore la création d’emplois de gardes forestiers… ce qui permettra de contrer l’exode rural et de rendre les habitants encore plus fiers de leurs montagnes.

 

Le dynamisme rencontré dans la vallée d’Imlil est de bon augure pour la protection du massif, et pourrait prochainement être transposé dans d’autres vallées du pays.

 

Sources : http://www.lesoir-echos.com/2011/07/06/un-toubkal-tout-beau-tout-propre/

http://www.lesoir-echos.com/2011/07/13/toubkal%E2%80%89%E2%80%89objectif-zero-dechets/

http://www.lesoir-echos.com/2011/07/13/ouverture-de-dar-toubkal/

http://bbgmarrakech.wordpress.com/2011/07/06/operation-mountain-clean-up-launched-for-toubkal/

http://www.yacout.info/Operation-Mountain-Clean-up-launched-for-Toubkal_a3324.html

 

Si vous vous intéressez au tourisme « éco-responsable », lisez aussi cet article : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-des-conseils-pour-vos-vacances-78221290.html

 

Alexis Vernier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

toubkal 20/01/2016 12:37

c'est trés bien de collecter la poubelle dans la region de toubkal!