LIBAN – Paul Abi Rached, avocat pour la planète

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Lebanon.png

 

 

Personnage atypique et étonnant, Paul Abi Rached ne semblait pas destiné à embrasser une carrière environnementale.

S’il a bien été diplômé en droit de l’environnement, il l’a été dans le Liban en guerre des années 1980, période particulièrement peu propice à l’exercice de ces talents.

Pourtant, en 1988, à la suite d’une lecture d’un livre traitant de l’éducation à l’environnement, il s’oriente vers l’enseignement et devient professeur d’éducation civique. Son credo : introduire l’écologie dans ses enseignements pour les enfants de 11 à 15 ans, à travers les gestes du quotidien : ramasser les déchets, manger une nourriture saine...

Petit à petit, il gagne une audience auprès d’autres enseignants, qu’il forme au développement durable, un fait rare dans une situation d’après-guerre où les autorités publiques avaient – légitimement – d’autres priorités, et auprès des jeunes qui « convertissent » à leur tour les familles.

 

Dans les années 1990, il initie divers projets peu onéreux à mettre en place : une poubelle pédagogique (« le papivore malin »), distribuée à 5 000 exemplaires dans les écoles du pays, et le développement de jardins écologiques, tandis qu’il milite également contre des projets d’urbanisme et d’infrastructures menaçant les derniers espaces verts bordant Beyrouth.

Et il compose des chansons sur le thème de l’écologie en arabe, français et anglais, qui se diffusent à travers le pays et dont certaines finissent par être incluses dans les programmes scolaires !

 

En 2002 enfin, il crée une association nommée T.E.R.R.E Liban (« Tentons Ensemble de Réaliser un Rêve pour nos Enfants »), autofinancée à partir de ses campagnes (ventes de cahiers en papier recyclé par exemple).

 

Plus de vingt ans après le début de son parcours, Paul Abi Rached affirme avoir vu naître deux phénomènes de transmission de l’écologie dans son pays : au niveau intergénérationnel, des enfants aux parents ; et au niveau générationnel, chez les anciens écoliers devenus adultes, qui initient des projets écologiques de plus en plus nombreux…

 

Source : http://www.goodplanet.info/Contenu/Initiatives/L-avocat-qui-chante-les-couleurs-de-la-planete

 

Le site de Paul Abi Rached : http://www.paulabirached.com/

 

Alexis Vernier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ALI 23/12/2016 17:51

tu ma apris beaucoup quand tu nous a apris a recycler le jour de ta venu au collège.JE T'AIME