LAOS – Le pays qui préfère l’écotourisme

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Laos.png

 

 

 

Laos_Landscape_in_Vang_Vieng.jpg

 

 

Si le Laos est un des pays les plus pauvres d’Asie, les vastes forêts qui recouvrent cette terre enclavée lui offrent une richesse inattendue.

Le Laos choisit en effet l’éco-tourisme pour se développer, à contre-courant d’autres pays de la région qui ont préféré le tourisme de masse.

 

Les 20 parcs nationaux du pays, qui recouvrent 14 % de son territoire, et accueillent des espèces rares telles que les gibbons, les léopards ou les éléphants, attirent en effet un nombre croissant de touristes, dont le flux doit être encadré pour la protection de l’environnement et la survie des populations locales et de leurs cultures.

 

C’est ainsi que, dans le parc national de Nam Ha, plusieurs dizaines de villages ont signé des contrats de partenariat pour assurer l’hébergement et l’alimentation de petits groupes de touristes (nombre plafonné à 8 par groupe, deux fois par semaine au maximum). Les villages reçoivent un tiers du prix des treks en échange.

 

Ce partenariat est complété par l’information des touristes, afin qu’ils respectent les temples et lieux sacrés, qu’ils ne photographient pas les habitants sans autorisation et qu’ils ne leur demandent pas de faire des « spectacles ».

 

Si le parc de Nam Ha a lancé cette politique depuis 1999, et avec le soutien de l’UNESCO, des centaines de villages suivent désormais ce modèle.

 

Source : http://www.goodplanet.info/eng/Contenu/Depeche/Le-Laos-mise-sur-l-eco-tourisme

 

Alexis Vernier

 

Illustration : paysage de Vang Vieng, au Laos.

Photo Kevin Lang / Wikimedia Commons.

Publié dans Tourisme et voyages

Commenter cet article