INTERNATIONAL – Zoom sur les villes en transition

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

United Nations

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64


 

 

 

 

Le mouvement des « villes en transition » est un phénomène en plein essor. Le magazine Consoglobe propose cette semaine un article dédié à ce mouvement, né en 2006 dans la petite bourgade anglaise de Totnes, et à ses bases philosophiques et pratiques.

 

Ce mouvement, lancé à la suite du débat sur le « pic pétrolier » et le réchauffement climatique, est d’abord un mouvement optimiste et volontariste, pariant sur la résilience des citoyens et des collectivités et non sur des prédictions inquiétantes et démobilisatrices.

En gros, en finir avec les discours « le monde va mal » ou « c’était mieux avant ».

 

Les « villes en transition » recherchent des objectifs d’autonomie, que ce soit sur le plan énergétique, alimentaire ou encore financier (avec la création de monnaies alternatives).

L’entraide est également valorisée entre les habitants.

 

Malgré son jeune âge (il ne fête que sa cinquième bougie aujourd’hui), le mouvement rencontre un très grand succès, il est adopté dans de nombreuses collectivités de par le monde, par exemple à Sydney ou Berlin, également dans des quartiers comme à Brixton (quartier jamaïcain de Londres).

Et en France ? Le site http://www.transitionfrance.fr/ répertorie les (nombreux) territoires où se développent des projets de « territoires en transition », par exemple à Orléans, Bayonne ou Toulouse.

 

Source : http://www.consoglobe.com/villes-transition-comment-se-passer-du-petrole-cg

 

Alexis Vernier

Commenter cet article