INTERNATIONAL – Vers un « indice de la consommation collaborative » ?

Publié le par Le blog de l'écologie positive

United Nations

 

Le PIB, le pouvoir d’achat et autres étalons de la prospérité établis au siècle dernier tomberaient-ils en désuétude ?

C’est en tout cas ce qu’évoque l’économiste Hélène PERRIN-BOULONNE, sur le très sérieux site des « Echos », qui parle d’une « révolution silencieuse » à l’initiative de citoyens et d’entrepreneurs lassés du système production-consommation.

Encore absente des programmes des partis politiques (de gauche comme de droite) et peu étudiée par les spécialistes de l’économie, cette « économie du partage » ou « consommation collaborative » se développerait de façon « bottom-up » (à partir de la base), s’appuyant sur Internet et les nouvelles technologies, comme sur la réhabilitation de savoirs anciens et/ou abandonnés (cuisine, tricot, réparation et « upcyclage » des objets usagés…) et du partage (covoiturage, colocation…).

 

Les auteurs de l’article indiquent que cette économie du partage « est une réponse pour consommer mieux sans consommer plus, une réponse aux enjeux de la baisse du pouvoir d’achat, et des préoccupations écologiques ».

 

Source : http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/politique-economique/221145333/indice-consommation-collab

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-pres-de-9-fran-ais-sur-10-veulent-changer-leur-mode-de-consommation-102751793.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-passe-la-machine-a-ton-voisin-101603502.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-chasse-au-gaspi-et-nouveaux-modes-de-consommation-100878006.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-en-region-parisienne-le-boom-de-la-mobilite-partagee-90334152.html

 

Alexis Vernier

Commenter cet article

Pierre 06/04/2012 10:02

Le remplacement du PIB comme "indice de bonheur" n'est pas nouveau. Dans un Petit Atlas qui a maintenant plus de 10 ans, on peut voir une carte évaluant les conditions de vie dans chaque pays sur
plusieurs critères (niveau d'éducation, accès aux soins de santé, etc...)

Alexis V. 06/04/2012 13:57



Bonjour, Pierre,


oui, je connais bien le classement du "BNB" (Bonheur National Brut) et tant d'autres, qui se sont développés dans les dernières années (depuis 2000 à peu près) comme alternatives au PIB/PNB.


L'intéressant (dans cet article) est de voir l'émergence de la prise en compte des modes de consommation "alternatifs" (qui ne se résument pas au dualisme produire/consommer) par les économistes,
ceux-ci les ayant longtemps tenus pour quantité négligeable voire méprisés. L'article ne parle bien entendu que des aspects "économiques/écologiques" (recyclage, partage, collaboration que j'y
viendrai dans un développement ultérieur de mon blog.


Bien à toi.


Alexis V.