INTERNATIONAL – Une année 2011 moins violente (AVEC VIDEO)

Publié le par Le blog de l'écologie positive

United Nations

 

D’après les études du « Global Peace Index » de l’organisation de recherche internationale « Institute for Economics and Peace » (IEP), et pour la première fois depuis 2009, la violence mondiale a reculé de 1,5 % en 2011.


Derrière ce chiffre un peu abstrait (basé sur des calculs d’indicateurs en matière de sécurité, de conflits civils et extérieurs, de militarisation des Etats, etc…), l’enquête révèle que la paix a progressé dans toutes les parties du monde à l’exception de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.


L’Islande reste la nation la plus pacifique du monde pour la deuxième année consécutive (dans une Europe de l’Ouest qui est, de manière générale, la région du monde la plus pacifique). Elle est suivie du Danemark et de la Nouvelle-Zélande, respectivement aux 2ème et 3ème places.


Mais la région Asie-Pacifique a également connu une belle amélioration, avec notamment la fin de la guerre civile au Sri Lanka : ce pays a fait un bond de 30 places dans le classement général* depuis l’année 2011 ! Le Bhoutan et les Philippines ont également bien progressé, du fait de l'amélioration des droits humains sur leurs territoires.


L’indice de paix progresse aussi en Amérique du Nord et dans la plupart des pays d’Amérique latine (16 sur 23).


Quant à l’Afrique subsaharienne, elle perd sa place peu enviée de région la moins pacifique du monde, et elle est beaucoup plus pacifique qu’elle ne l’était encore en 2007.

 

Il ressort également de cette enquête que la paix bénéficie nettement à l’économie : des progrès même limités en termes de pacification (au regard des autres Etats et de sa propre société) sont fréquemment associés à une baisse de la corruption et à une hausse du PIB par habitant.

L'enquête indique aussi que, si le monde avait été totalement en paix en 2011, l'apport à l'économie mondiale aurait été de 9 000 milliards de dollars (!).

Steve KILLELEA, fondateur et président exécutif de l'IEP, affirme : "Alors que les pays cherchent à se développer, les responsables politiques feraient bien de prendre note des Dividendes de la paix et d'examiner les cadres qui structurent les sociétés les plus pacifiques." 

 

Enfin, l’enquête montre qu’un mode de gouvernement démocratique est beaucoup plus efficace en matière de paix qu’un régime autoritaire : ce constat ne s’applique pas qu’aux démocraties anciennes (et plutôt riches) du monde occidental mais aussi à celles qui se construisent depuis peu, et parfois d'une manière désordonnée, en Afrique, Asie et Amérique latine.

« Les démocraties imparfaites réussissent considérablement mieux que les régimes autoritaires et hybrides », affirme le rapport.

 

Sources : http://www.visionofhumanity.org/globalpeaceindex/2012-gpi-findings/

http://www.visionofhumanity.org/wp-content/uploads/2012/06/GPI-2012_Global-Press-Release_French.pdf

 

Les principales données en vidéo ici (en anglais) :

 

 

 

 

 

Alexis Vernier

 

* Qui comprend quelque 158 nations.

Publié dans Paix et environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article