INTERNATIONAL – Solutions locales contre spéculation globale

Publié le par Le blog de l'écologie positive

United Nations

 

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

 

 

Enfant promenant sa vache au bord d'un chemin cambodge

 

Disons-le brièvement et sans fioritures, la spéculation sur les produits alimentaires est une menace pour l’économie agricole, notamment dans les pays du Sud qui ne bénéficient pas d’aides publiques (et où l’agriculture compte souvent pour une grande part de la richesse nationale).

 

Parmi les ONG qui agissent sur le terrain pour combattre cet état de fait, l’association Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) met en œuvre diverses actions dans plusieurs pays d’Afrique, Amérique du Sud et Asie.

Par exemple, elle a permis la création d’un marché aux bestiaux dans le Nord du Mali, ce qui fournit un revenu aux populations nomades et leur permet d’acheter plus facilement la farine ou l’huile dont elles ont besoin.

Ou bien encore un grenier collectif pour les petits producteurs de riz au Cambodge, qui leur évite d’emprunter de l’argent (à des taux très élevés) pendant la période dite « de soudure » (intervalle entre deux récoltes).

En Equateur enfin, il s’agit d’organiser un système de vente de produits agricoles biologiques en circuits courts, ce qui bénéficie aux petits paysans (qui n’ont plus à supporter les intermédiaires)…  et aux citadins (qui ne souffrent plus des hausses des prix).

 

Vous pouvez contacter et soutenir l’AVSF ici : http://speculation-alimentaire.fr/

 

Alexis Vernier

 

Illustration : enfant cambodgien et sa vache (photo Jeff PACHOUD/ AVSF).

Commenter cet article