INTERNATIONAL – Les énergies renouvelables, une chance pour l’Afrique

Publié le par Le blog de l'écologie positive

United Nations

 

Il y a quelques années à peine, l’accès à l’électricité et à l’énergie semblait une utopie en Afrique subsaharienne : nécessitant des investissements élevés, les structures de production et de transport d’électricité étaient hors de portée des Etats, pauvres et parfois corrompus, et n’intéressaient que très rarement les financeurs privés.

Les populations locales étaient souvent dépendantes d’énergie fossile importée (kérosène…) ou bien du bois (ce qui contribue à la déforestation).

 

Le développement des petites structures de production d’énergie renouvelable (éoliennes, panneaux solaires, biomasse, petits barrages…), plus en adéquation avec les besoins et les moyens des populations africaines, a changé la donne.

 

Un article du site http://www.enviscope.com décrit les enjeux économiques et les perspectives d’avenir pour les pays africains et leurs populations, mais aussi pour la France, qui peut y (re-)trouver un second souffle dans ses relations économiques et humaines avec le « Continent Noir », qui a trop souvent été exploité ou, au mieux, traité avec condescendance dans un esprit colonial ou post-colonial.

Comme le rappelle Serge MILTCHEFF, patron de Diffuselec, les PME françaises du secteur énergétique disposent d’un avantage certain face à la concurrence des grands groupes chinois et de quelques autres pays, avec la maîtrise de la langue sur une bonne partie du continent et un intérêt davantage porté sur la qualité.

 

Solar panels, KNUST


Source : http://www.enviscope.com/News/Thematiques/energies/Les-energies-renouvelables-sont-une-chance-pour-l-Afrique,i15938.html

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-afrique-future-terre-promise-des-energies-renouvelables-66675828.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-l-energie-solaire-contre-le-sous-developpement-video-99877064.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : des panneaux solaires sur le toit d'une université au Ghana.

Photo ZSM / Wikimedia Commons.

Commenter cet article