AUSTRALIE – Les eaux profondes, un refuge sûr pour les coraux

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Australia

 

800px-Acropora latistella (Table coral)

 

Si certains récifs coralliens (notamment aux Antilles et dans la Grande Barrière australienne) sont menacés par la pollution, la surpêche, le réchauffement des eaux et certains événements naturels extrêmes comme les cyclones, les eaux profondes offrent de bonnes garanties de survie aux coraux et à la faune qui les occupe, même dans les zones les plus dégradées.

 

Des plongées menées au large de l'Australie au-delà de 40 mètres de profondeur ont prouvé que les récifs y sont quasiment intacts, et qu’ils sont même parfois accompagnés d’espèces de poissons normalement connues dans les eaux peu profondes. [le plus souvent, les plongées sous-marines ne dépassent pas les 30 mètres]

 

Les eaux profondes semblent servir de « réservoir » pour la biodiversité marine en cas de dommage dans les eaux peu profondes ; ce constat peut être une base solide pour travailler à la réhabilitation des récifs coralliens.

 

Source : http://www.zegreenweb.com/sinformer/les-profondeurs-oceaniques-pourraient-sauver-les-coraux,61123

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-quand-les-recifs-coralliens-se-reconstituent-108359576.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-iles-marshall-50-ans-apres-les-essais-nucleaires-les-coraux-de-bikini-prosperent-105589977.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-australie-rechauffement-climatique-c-est-bon-pour-le-corail-98977853.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-israel-une-pepiniere-de-corail-97505526.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : Corail tabulaire (Acropora latistella).

Photo Nhobgood / Wikimedia Commons.

Commenter cet article