INTERNATIONAL – Le pipi et le caca sauveront le monde

Publié le par Le blog de l'écologie positive

United Nations

 

Toiletpaper07.jpg

 

Parmi les différents types de déchets, les excréments, surtout humains, sont particulièrement méprisés dans la plupart des civilisations. Et au regard des risques sanitaires représentés par ces substances (sources de maladies comme le choléra), les politiques publiques visent le plus souvent à les évacuer (au sens « propre » comme au sens figuré), plutôt qu’à les considérer comme une matière première réutilisable.

 

Des initiatives se développent pourtant pour valoriser nos déjections, et ce partout dans le monde ; le site www.youphil.com nous propose un tour d’horizon de ces projets, au stade expérimental ou bien déjà mis en application.

Voici un bref résumé de toutes ces initiatives, dont, le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas de la m… !

 

ROYAUME-UNI –  Des chercheurs du Bristol Robotic Laboratory travaillent sur des modèles de piles qui produiraient de l’électricité avec l’urine humaine, au moyen d’un procédé bactériologique.

Ces travaux ont reçu le soutien de la fondation de Bill Gates.

 

ETATS-UNIS – L’architecte Ginger Krieg Dosier (basé à l’université de Sharjah, aux Emirats arabes unis) a conçu une brique fabriquée à partir de sable, de bactéries, de chlorure de calcium et d’urine. Le processus de fabrication consomme très peu d’énergie.

A peu de choses près, l’expression « chier des briques » est peut-être devenue une réalité !

 

RWANDA – Les prisons rwandaises ont remplacé le chauffage au bois par du biogaz produit avec les excréments des prisonniers. Le gouvernement souhaiterait étendre cette pratique (moins polluante, moins chère et moins dangereuse pour la santé que le chauffage au bois ou au pétrole) à d’autres bâtiments publics dans le pays.

 

ZAMBIE – L’association Wasaza traite les urines et les excréments comme fertilisants : les agriculteurs peuvent les acheter, au tarif très abordable de 1,6 dollar la tonne.

 

KENYA – Dans le bidonville de Kibera (Nairobi), un réseau de femmes micro-entrepreneuses vend des sacs biodégradables, dans lesquels l’on peut faire ses besoins ; ces sacs contiennent de l’urée, qui permet de transformer les excréments en fertilisants au bout de 4 semaines. Une idée écologique et économique pour mettre fin au problème des « toilettes volantes », qui polluent les villes d’Afrique et d’autres pays en développement.

 

ROYAUME-UNI – Retour en Europe, avec l’entreprise britannique GENeco, qui a inventé une voiture qui utilise les excréments comme carburant (les déjections de 70 foyers lui permettent de parcourir 16 000 km par an) !

 

Source : http://www.youphil.com/fr/article/04722-comment-le-pipi-et-le-caca-vont-changer-le-monde?ypcli=ano

 

Découvrez ici d’autres initiatives de valorisation de nos urines et excréments : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-afrique-du-sud-le-prix-du-pipi-63503495.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-etats-unis-l-ultime-recours-contre-la-secheresse-recycler-et-boire-son-urine-81337232.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-kenya-les-toilettes-a-peut-rapporter-gros-video-91816331.html

 

Et n’oublions pas nos amies les bêtes : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-argentine-transformer-les-crottes-de-chien-en-biogaz-73106023.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-afrique-du-biogaz-a-partir-des-bouses-de-vache-84723529.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-espagne-miam-des-larves-de-mouches-pour-eliminer-les-dechets-77622300.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-l-aquaponie-vous-connaissez-102056921.html  

 

Alexis Vernier

 

Photo Helene Jutras / Wikimedia Commons

Publié dans Déchets et recyclage

Commenter cet article