INTERNATIONAL – L’agro-écologie pour nourrir le monde

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

United Nations

 

 

800px-Terrace_field_yunnan_china.jpg

 

 

Un récent rapport de l’ONU établit que l’usage de pratiques agro-écologiques et l’abandon des engrais et pesticides chimiques pourrait doubler la production de nourriture dans les pays en développement d’ici 10 ans.

 

De nombreux projets agro-écologiques ont été étudiés dans 57 pays, concluant à une augmentation moyenne de 80 % de la production agricole.

Parmi les exemples, l’on peut citer la plantation de végétaux éloignant les insectes nuisibles (Kenya), l’élimination des mauvaises herbes par le « pâturage » de canards dans les champs de riz (Bangladesh), ou bien la plantation de caféiers sous les grands arbres de la forêts tropicale, sans oublier le recours aux composts.

 

La diffusion de ces méthodes au moyen de formations menées au niveau local est aussi un succès, comme le prouvent les « écoles-fermes » qui se sont développées dans différentes régions d’Asie, et ont permis aux agriculteurs de diminuer de 35 à 92 % la quantité d’insecticides utilisés dans les rizières.

 

En plus de l’amélioration de la production agricole et de la préservation des écosystèmes, ce mode d’agriculture est plus résilient aux événements catastrophiques (sécheresses, inondations…) et plus viable économiquement que le modèle dominant au 20ème siècle, basé sur l’usage massif de la chimie et des carburants fossiles, actuellement en voie de raréfaction.

 

Des efforts plus vastes doivent certes être faits, notamment pour que les systèmes agricoles d’Etats entiers se « convertissent » à l’agro-écologie, mais il en existe pourtant des exemples : ainsi celui de Cuba, qui, au tournant des années 1990, a été privée des engrais et insecticides bon marché en provenance d’URSS. Après quelques années de crise due à cette situation de pénurie, les rendements agricoles ont pu progresser à nouveau, au fur et à mesure que les exploitants ont adopté des pratiques plus respectueuses de l’environnement.

 

Source : http://www.guardian.co.uk/environment/2011/mar/08/eco-farming-double-food-output

 

Alexis V.

 

Illustration : des rizières au Yunnan (Chine). Photo Jialiang Gao / Wikimedia Commons.

 

P.S. Tous mes remerciements à Suresh CORNET, qui m'a suggéré cet article.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article