INTERNATIONAL – Ecologique et intensive, c'est possible !

Publié le par Le blog de l'écologie positive

United Nations

 

 

« Agriculture intensive » : l’expression n’a pas toujours bonne presse, on l’associe trop souvent à un modèle vieux d’un demi-siècle et en voie d’obsolescence, à la surconsommation d’engrais, de pesticides ou encore au déclin de l’emploi agricole… même si elle a permis de nourrir plusieurs milliards d’humains sur Terre, y compris dans les pays en développement.

 

Pourtant, des solutions réconciliant productivité agricole et respect des ressources naturelles existent : par exemple mélanger plusieurs variétés végétales dans un champ ou planter des haies ralentit la propagation des ravageurs et facilite la présence d’espèces animales auxiliaires (oiseaux, coccinelles…), ou encore utiliser des « engrais verts » (végétaux qui fixent naturellement l’azote de l’air) en remplacement des engrais chimiques.

 

« On peut remplacer l’énergie par l’intelligence et redécouvrir l’agronomie », explique Bernard Chevassus-au-Louis, agronome et biologiste, convaincu que l’agro-écologie n’est pas un retour au passé, mais une réconciliation entre la protection de l’environnement et les techniques modernes, qui ne sont pas laissées de côté (par exemple avec des systèmes de micro-irrigation, ou bien de détection du manque d’eau, des attaques de parasites…), des techniques à prendre en compte par les décideurs publics, les entreprises privées ou encore le monde de l’enseignement !

 

 

398px-Field_Hamois_Belgium_Luc_Viatour.jpg

 

Source : http://www.20minutes.fr/article/857608/agriculture-cultiver-ecologiquement-intensivement-possible

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-l-agro-ecologie-pour-nourrir-le-monde-68978808.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : un champ en Belgique.

Photo  Luc Viatour / www.Lucnix.be / Wikimedia Commons.

Commenter cet article