INTERNATIONAL – Coopération pour l’environnement marin en Asie du Sud-Est

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

ASEAN.png

 

 

En 2006, la Malaisie, l’Indonésie et les Philippines ont créé une instance de coopération destinée à gérer durablement les mers bordant le Sud-Est asiatique, qui nourrissent 40 millions d’habitants et alimentent une industrie touristique en expansion.

Quatre ans après, les premiers résultats positifs sont là.

Une des actions phares a été le développement d’un système empêchant les tortues marines de se prendre dans les filets de pêche : ce système, dénommé TED (Turtles Exclusion Device), et qui existait déjà aux Etats-Unis, consiste en un sas d’évacuation pour les grands animaux. S’il est utile aux tortues qui ont la vie sauve en pouvant s’échapper des filets, il l’est tout autant aux pêcheurs, qui peuvent économiser du carburant et dont les filets sont moins dégradés.

L’instance projette aussi la réalisation d’un plan de gestion durable des pêches et de la biodiversité.

Au-delà encore, l’initiative est remarquable car elle crée un espace de dialogue et de coopération autour de l’écologie entre des pays à l’histoire chargée et qui n’étaient jusqu’alors pas habitués à travailler ensemble.

 

 

220px-Chelonia_mydas_in_Kona_Hawaii_2008.jpg

 

Sources : http://www.greenetvert.fr/2010/11/03/laissons-les-tortues-sortir-des-filets/10021

http://globalnation.inquirer.net/news/breakingnews/view/20101023-299350/Sustainable-fisheries-in-the-Sulu-Sulawesi-Marine-Ecoregion

 

Alexis Vernier

 

Illustration : une Tortue verte (Chelonia mydas). En Asie du Sud-Est, des filets spéciaux permettent de sauver la vie des tortues marines.

Publié dans Mers et océans

Commenter cet article