INDONESIE – Des coraux très « au courant »

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Indonezia

 

424px-Reef0484

 

Dans la baie de Pemuteran, au Nord de Bali, une invention étonnante a permis de ressusciter les récifs coralliens, qui y étaient pratiquement anéantis à la fin des années 1990.

 

La plongeuse australienne Rani Morrow-Wuigk et l’architecte allemand Wolf Hilbertz ont immergé une structure métallique reliée au courant électrique, qui stimule la production de calcaire par électrolyse de l’eau (le voltage étant faible, il n’y a pas de risque d’électrocution) et facilite l’installation des coraux et mollusques.

 

Dans la baie de Pemuteran, le procédé a été développé depuis le début des années 2000, et il a porté ses fruits : les jeunes coraux grandissent 2 à 6 fois plus vite qu’en conditions normales, et ils sont également beaucoup plus résilients aux aléas climatiques (dans les deux dernières années, seuls 2% des coraux sont morts malgré une température de l’eau montée à 34°C contre 30°C habituellement ; a contrario, presque tous les coraux avaient été tués en 1998).

Par ailleurs, les poissons sont revenus, ce qui favorise à la fois la pêche et le tourisme.

 

Cette expérience qui a prouvé son succès en Indonésie (brevetée sous la marque « Biorock ») est également mise en pratique dans d’autres mers et océans, y compris la Méditerranée.

 

Découvrez ici d’autres initiatives ingénieuses pour préserver les récifs coralliens : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-comment-bronzer-sans-faire-blanchir-le-corail-68978051.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-enfin-un-prix-pour-la-protection-des-recifs-en-outre-mer-93336873.html

 

Alexis Vernier

 

Photo U. S. National Oceanic and Atmospheric Administration / Wikimedia Commons. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article