INDE – Un campus (presque) sans déchets

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

India

 

 

A Coimbatore (Sud de l’Inde), le campus d’Amrita Vishwa Vidyapeetham, qui accueille 8 000 personnes, a choisi de traiter (presque) intégralement tous les déchets produits par ses habitants.

 

Si les déchets de cuisine sont, classiquement, transformés en compost ou lombricompost en étant mélangés à divers produits végétaux (herbe, feuilles mortes…), les autres déchets recyclables sont également traités par des processus bactériologiques.

Les déchets qui ne peuvent pas être recyclés sur le site sont revendus.

 

Des bacs de tri sélectif permettent aux usagers de jeter séparément les déchets ménagers, les autres déchets recyclables et les déchets non recyclables (par des processus biologiques).

Selon le coordinateur du centre, de 80 à 90 % des déchets peuvent ainsi être traités : il y aurait de 20 à 30 % de déchets alimentaires, et 60 % d’autres déchets recyclables (papiers, bouteilles plastiques, etc…).

 

Par ailleurs, le système de compostage est conçu pour limiter les émissions d’odeurs et sa température est contrôlée au moyen d’un aérateur.

Les composts servent enfin à fertiliser les espaces verts du campus, en économisant plus de 500 000 roupies (soit près de 8 000 euros) chaque année.

 

 

Real Compost

 

Ceci n’est pas la seule action écologique menée sur ce campus : depuis 1992, les campagnes de protection de l’environnement y ont aussi permis la plantation de 100 000 arbres !

 

Source : http://www.thehindu.com/todays-paper/tp-national/tp-tamilnadu/article1987133.ece

 

Alexis V.

 

Illustration : du compost (photo Kessner Photography / Wikimedia Commons).

Publié dans UniVERTsités du monde

Commenter cet article