FRANCE – Une usine qui transforme les détritus en terreau

Publié le par Le blog de l'écologie positive

France

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

 

Parmi les modes de compostage, les usines à compost sont une solution pour valoriser les déchets des ménages urbains, notamment dans les grandes villes comme Paris et sa banlieue.

 

Dans la banlieue Sud-Est de Paris, l’usine de Varennes-Jarcy, gérée par un syndicat intercommunal (SIVOM), collecte et traite chaque année 54 000 tonnes d’ordures produites par 173 000 habitants.

Cette usine fabrique du compost avec les déchets organiques extraits des ordures (à l’aide de chaînes de tri, qui les séparent du verre, métal, plastique, puis de "digesteurs" qui transforment les matières…) et le vend à des céréaliers de la région. Une tonne de déchets permet de fabriquer 370 kg de compost et, de ce fait, 40 % des ordures récoltées ne finit pas à l’incinérateur ou dans un centre d’enfouissement.

L’usine produit 18 000 tonnes de compost par an.

 

Si ce type d’installation peut être utile dans une grande ville, il ne faut pas oublier que la première des priorités doit être la réduction des déchets et, si possible, le compostage des déchets alimentaires (épluchures, etc…) sur place.

Diverses solutions sont possibles (lombricompostage, compostage collectif…), y compris pour les ménages urbains qui n'ont pas de jardin privé.

 

Real Compost

 

Source : http://www.leparisien.fr/environnement/environnement-du-compost-avec-nos-poubelles-20-11-2011-1729653.php

 

Alexis Vernier

 

Illustration : du compost (photo Kessner Photography / Wikimedia Commons). 

Publié dans Déchets et recyclage

Commenter cet article