FRANCE – La production d’énergie renouvelable en hausse en octobre 2012

Publié le par Le blog de l'écologie positive

France

 

Simple_Energy_Plug.png

 

Après cinq mois de baisse, la production d’énergie renouvelable française a crû de 1,4 % par rapport à septembre, atteignant le niveau de 9,6 millions de tonnes équivalent pétrole.

 

Si l’on regarde les différentes sources d’énergie et qu’on se place sur une échelle de temps un peu plus grande, l’hydraulique a progressé de 39 % par rapport à octobre 2011, où le rendement était bas.

L’éolien a progressé de 24 % entre octobre 2011 et octobre 2012.

 

Par ailleurs, si la consommation d’énergie primaire a augmenté de 1,5 % [rappelons que l’énergie ne se limite pas à l’électricité !], la consommation de pétrole française baisse de 1,6 % [rappelons encore que le pétrole représente 80 % de la facture énergétique du pays, et que les importations d’énergie comptent pour 90 % de son déficit commercial !!].

 

Source : http://www.actu-environnement.com/ae/news/production-energie-renouvelable-a-la-hausse-17284.php4

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-les-energies-renouvelables-continuent-leur-progression-107064722.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-la-corse-et-l-outre-mer-en-pointe-pour-les-energies-renouvelables-96236261.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-quand-les-energies-renouvelables-profitent-a-edf-108816975.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-les-regions-championnes-des-energies-renouvelables-sont-104118900.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration Yoav Lurie / Wikimedia Commons.

Publié dans Energies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thierry Tacite 16/12/2012 11:59

Je suis entièrement d'accord, mais les chiffres ont la tête dure. La part des énergies renouvelables (solaire, éolien, géothermie) dans la production mondiale d'énergie primaire en 1973, c'est
0,1%. En 2010, c'est 0,9% (Source : iea, International Energy Agency, Key World Energy Statistics 2012). Quant à la part biocarburants, déchets et hydraulique,elle est constante à 12,3%.
En revanche le prix de revient du MW de la construction de l'ERP de Flamanville est désormais plus élevé que celui du MW éolien.
Espérons qu'un bond quantitatif réel sera effectué dans les 10 prochaines années !

Thierry Taciet 14/12/2012 12:34

Ces chiffres sont effectivement réjouissant, mais il faut aussi se souvenir que pour 2010 (statistiques RTE 2010) que la part "énergies renouvelables" hors hydraulique (12,3 %) en France était de
2,8 %.
Les énergies renouvelables hors hydraulique ont beau avoir une progression fulgurante, elles continuent de ne représenter qu'une part infime de la production d'électricité en France.
Toute bonne nouvelle de ce côté est à saluer et espérons que le débat qui s'est ouvert récemment sur la transition énergétique les favorisera. Diminuer la part du nucléaire (74,1 % en 2010) ne peut
qu'augmenter l'indépendance énergétique de la France et réduire le risque nucléaire.
Cela dit, un blog "optimiste" sur l'écologie est rafraîchissant et je me marque d'un signet…

Alexis V. 15/12/2012 19:15



CQFD.


Et comme le dit le proverbe chinois, "qui veut déplacer une montagne commence par déplacer de petites pierres".


Alexis V.