FRANCE – Migration des amphibiens : le bilan de 2011 dans le Bas-Rhin

Publié le par Le blog de l'écologie positive

France

 

Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille… Au printemps, les grenouilles, crapauds et autres tritons quittent les sous-bois pour se reproduire dans les mares, les étangs et les rivières, là où grandiront leurs têtards. Mais leur chemin est jalonné de pièges, les plus redoutables étant les routes où les batraciens peuvent finir écrasés sous les roues des voitures.

 

Un peu partout en France, des dispositifs sont aménagés, de manière permanente ou temporaire, pour permettre un passage sans risque des amphibiens.

 

Dans le Bas-Rhin, 13 associations (dont la LPO Alsace), des municipalités et des particuliers participent depuis 15 ans à des opérations de sauvetage des amphibiens, avec le soutien du conseil général.

En 2011, 7 600 mètres de filets et 600 seaux ont été répartis au bord des routes sur 39 sites, pour collecter les amphibiens (qui sont déplacés vers des zones sûres).

Bilan : près de 43 000 amphibiens ont été sauvés par ces opérations dans le département, pour cette seule année.

Par ailleurs, un crapauduc et des mares de substitution ont été aménagés, afin de résoudre de manière pérenne la cohabitation entre amphibiens et automobilistes.

 

220px-Juvenile Toad

Source : http://centenaire.lpo.fr/rdvnature/en-avril-fin-de-la-migration-des-amphibiens/

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-priorite-aux-crapauds-sur-la-route-69579152.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-un-crapauduc-a-angers-60196543.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-des-corridors-ecologiques-dans-les-hauts-de-seine-99289313.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-sauvetage-de-crapauds-dans-un-chantier-80912035.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : un jeune Crapaud commun.

Commenter cet article