FRANCE – Ma petite AMAP connaît pas la crise !

Publié le par Le blog de l'écologie positive

France

 

Juliesvegetables

 

Depuis 2001 (année de leur apparition, dans la région marseillaise), le système des AMAP* (qui est une des solutions possibles pour développer les circuits courts et l’économie agricole locale**) a fait ses preuves en France, et le mot est même rentré dans le langage courant.

Il y aurait aujourd’hui 1 600 AMAP en France, alimentant 270 000 consommateurs qui y souscrivent des abonnements.

Un article du « Monde » décrit quelques-unes de ces AMAP, dont certaines sont installées en Ile-de-France, une région qui a par ailleurs été marqué par une quasi-disparition de l’agriculture maraîchère dans les 20 dernières années.

Les AMAP sont un moyen de maintenir les agriculteurs et leurs revenus, mais aussi de créer de l’emploi local et de conserver un lien entre les populations citadines/périurbaines et la nature.

Elles permettent aux consommateurs de se fournir localement (« locavorisme ») en fruits et légumes, mais parfois aussi en œufs, en miel, en viande et même en farine.

Contrairement à une idée reçue, les produits agricoles des AMAP ne sont pas nécessairement certifiés « bio », mais les producteurs doivent respecter des principes comme la culture sans pesticides et l’absence d’organismes génétiquement modifiés.

 

Source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/04/02/succes-pour-les-paniers-paysans-des-amap_1679057_3244.html

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-les-consommateurs-se-tournent-vers-les-circuits-courts-68198545.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-crise-et-consommation-acheter-moins-pour-acheter-mieux-82858026.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-chasse-au-gaspi-et-nouveaux-modes-de-consommation-100878006.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-pres-de-9-fran-ais-sur-10-veulent-changer-leur-mode-de-consommation-102751793.html

 

Alexis Vernier

 

* Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne.

** Il existe également d’autres solutions comme les magasins de producteurs, utiles pour les consommateurs qui ne souhaitent pas systématiquement passer par l’abonnement.

 

Photo Hysilvinia / Wikimedia Commons.

Commenter cet article