FRANCE – La Bourgogne se met à l’heure écologique

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

France

 

 

Terre de gastronomie bien connue, la Bourgogne voit aussi se multiplier les initiatives écologiques sur son sol.

Dans l’agriculture bien sûr : si la viticulture est parfois décriée pour son usage massif de pesticides, de plus en plus d’exploitants se mettent à la culture biologique ou biodynamique, ainsi la famille De Villaine, propriétaire du domaine de la Romanée-Conti, un des vignobles les plus réputés de la région. Même la traction à cheval est de retour dans certains domaines viticoles. C’est une juste évolution pour une région où avait été créé, en 1972, le premier marché biologique de France, à l’initiative de la famille Guillot sur la commune de Brancion, et à contre-courant du credo productiviste de l’époque.

Les initiatives ne se limitent cependant pas au domaine  agricole : à Dijon, d’anciennes friches militaires sont en cours de réhabilitation en vue de construire un quartier piétonnier de 300 logements, définis comme un « antilotissement » par Véronique Flurer, architecte initiatrice du projet : le but est de relier le nouveau quartier aux quartiers voisins, tout en réhabilitant les anciens bâtiments, et en limitant les consommations d’eau et d’énergie.

 

Source : Geo, n° 380, octobre 2010, Les paradis nature de Bourgogne, dossier réalisé par Jean-Luc Coatalem

 

Article lié : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-les-qualites-de-la-viticulture-bio-reconnues-57967328.html

 

Alexis Vernier



 Note : l'agriculture biodynamique est un dérivé de l’agriculture biologique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article