FRANCE et UNION EUROPEENNE – 20 ans d’écolabels

Publié le par Le blog de l'écologie positive

France European Union

 

EU_Ecolabel_new_logo.jpg

 

Cette année, les écolabels fêtent leurs 20 ans d’existence.

Les écolabels ne doivent pas être confondus avec d’autres formes d’allégations environnementales (officielles ou non), comme c’est souvent le cas à tort.

D’après le site Internet du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, les écolabels se définissent comme des « signes d’excellence, garantissant un niveau d’exigence élevé en termes de limitation des impacts des produits sur l’environnement, tout en maintenant une efficacité équivalente », répondant aux éléments suivants :

- approche multicritères de la qualité écologique des produits, appréciée sur tout leur cycle de vie ;

- critères élaborés en concertation avec les différents acteurs que sont les fabricants, les distributeurs, les associations de consommateurs ;

- cahiers des charges librement consultables ;

- certification par un organisme indépendant.

Les critères écologiques d’attribution de l’écolabel européen sont révisés tous les 3 à 5 ans, afin de prendre en compte les évolutions technologiques. Par ailleurs, et afin d’affirmer le caractère de haute qualité de l’écolabel, la part de marché maximale pour une catégorie de produits couverts par l’écolabel est de 20 %.

 

A ce jour, seuls 2 écolabels sont reconnus en France : l’écolabel européen (www.ecolabel.eu) et la marque NF Environnement.

 

Mais ils rencontrent un très grand succès : à ce jour, près de 500 entreprises françaises bénéficient de l’éco-labellisation de certains de leurs produits ; elles n’étaient que 110 en 2005 !

 

La démarche d’éco-labellisation répond à un besoin grandissant de la part des consommateurs français : selon l’INSEE, 43 % des consommateurs déclarent avoir acheté un ou plusieurs produits portant un label écologique en 2010 ; ils n’étaient que 31% en 2008.

 

Et ailleurs en Europe ? En 2011, plus de 1 300 licences ont été délivrées, et l’écolabel européen couvre à ce jour plus de 17 000 produits.

 

26 catégories de produits non-alimentaires sont concernés par les écolabels ; les produits les plus éco-labellisés sont les peintures et vernis, les détergents, les produits à base de papier mouchoirs, papier à copier…) et notamment les enveloppes (qui représentent 12 % du chiffre d’affaire global des produits éco-labellisés en France).

 

Sources : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-ecolabels-fetent-leurs-20-ans.html

http://ec.europa.eu/environment/ecolabel/facts-and-figures.html

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-ecocompare-un-outil-anti-greenwashing-103144347.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : l'écolabel européen.

Commenter cet article