FRANCE – En Guyane, le centre spatial profite à la biodiversité

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

France

 

 

450px-Full-size_Ariane_5_model_at_the_CSG_in_HDR.jpg

 

 

Les scientifiques qui étudient la faune et la flore de Guyane l’affirment : le centre spatial de Kourou, qui s’étend sur 700 kilomètres carrés de savanes, forêts et marais, est devenu un refuge majeur pour la biodiversité, avec la présence d’espèces devenues rares ou même disparues ailleurs sur le territoire guyanais.

L’interdiction de la chasse est notamment une des raisons de la richesse de la faune et de la flore du site.

 

Malgré les dérangements occasionnellement causés par le tir des fusées, le site accueille une colonie de 2 000 couples nicheurs d’Ibis rouges Eudocimus ruber,  mais aussi des grands mammifères persécutés ailleurs (tapirs, singes, jaguars…), et plusieurs espèces de plantes que l’on avait crues disparues.

 

Cette abondance de faune et de flore peut se comparer à celle que l’on trouve dans d’autres zones mises en défens pour des raisons scientifiques, sanitaires ou militaires, comme la zone interdite de Tchernobyl en Ukraine, ou bien la zone dite « démilitarisée » qui sépare les deux Corées.

 

Source : http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/La-conquete-de-l-espace-etonnamment-benefique-a-la-biodiversite-de-Guyane

 

Alexis Vernier

 

Illustration : reconstitution grandeur nature de la fusée Ariane 5 au centre spatial de Kourou (Guyane française).

Photo Wikimedia Commons.

Commenter cet article