FRANCE – Des conseils pour vos vacances

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

France

Le mois de juillet arrive, et les vacances approchent… à moins que vous n’y êtes déjà !

 

800px-Cargese_Port1_JPG.jpg

 

Peut-être irez-vous au bord de la mer, comme la majorité des vacanciers français.

Mais l’afflux de touristes perturbe souvent l’environnement, sur terre et dans l’eau.

Voici alors quelques conseils à suivre, afin que vos côtes préférées (bretonnes, corses, azuréennes, etc…) restent agréables pour vous… et pour l’écosystème :

1/ Eviter le camping sauvage et les feux de camp, qui peuvent enflammer la pinède ou la dune derrière vous. Dans certains lieux (notamment au bord de la Méditerranée), ils sont d’ailleurs interdits à cause des risques d’incendie.

2/ Ne pas ramener n’importe quoi comme souvenir : évidemment, la règle s’applique surtout lorsque l’on va dans des pays lointains (aux Antilles, en Asie, etc…). Mais, en France aussi, on trouve parfois des souvenirs fabriqués à partir de coquillages, de corail ou de certains bois exotiques (à éviter).

3/ Eviter de fréquenter les dunes et les espaces non aménagés (même s’ils paraissent « sauvages » et attrayants) : les dunes sont fragilisées par la surfréquentation en-dehors des passages aménagés exprès, et certains espaces sensibles ne supportent pas la fréquentation même piétonne (c’est le cas des colonies de reproduction d’oiseaux : sternes, échassiers… ou encore des stations de plantes rares).

4/ Naviguer « propre » : les adeptes du nautisme ne doivent pas jeter leurs sacs plastiques et autres déchets à la mer (des aires spéciales sont aménagées dans de nombreux ports), et doivent surveiller leurs moteurs pour éviter les fuites d’hydrocarbures et d’huiles. En Méditerranée, il est conseillé de jeter son ancre dans les zones sablonneuses, et pas dans les herbiers (risque de fragilisation des Posidonies et de transport d’espèces invasives et nuisibles comme la Caulerpa taxifolia).

5/ Choisir des cartes postales éco-labellisées (FSC, PEFC, Imprim’Vert…) pour écrire son courrier.

6/ Ne pas ramasser d’oursins : leur pêche est interdite entre la mi-avril et la fin octobre (du 16 avril au 31 octobre en 2011).

7/ Se nourrir avec des produits locaux et de saison. Cela excitera d’autant plus vos papilles et votre curiosité, et, bien évidemment, ce qui est valable chez vous l’est aussi sur votre lieu de vacances.

8/ Refuser les sacs plastiques lorsque vous faites les marchés ou les boutiques touristiques. Voir ci-dessus.

9/ Ne pas tirer de pétards et de feux d’artifice dans la nature (notamment valable le 14 juillet). Les substances qu’ils contiennent sont polluantes et inflammables, et le bruit dérange les animaux.

10/ Pique-niquer sans polluer (éviter les suremballages, ramasser les déchets, etc etc…).

 

Si vous préférez la campagne, vous pourrez essayer le WWOOFing ou son dérivé le « Help Exchange », qui visent à s’immerger dans la vie d’une ferme ou d’un gîte écologique, et permettent de découvrir la nature, les hommes (et femmes) et la culture des pays ou régions que l’on visite, voire la pratique des langues étrangères.

 

Sources : http://www.neo-planete.com/2011/06/30/10-eco-gestes-pour-un-ete-harmonieux-en-bord-de-mer/

http://www.neo-planete.com/2011/06/29/fermes-je-vous-aime/

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-chez-vous-voulez-vous-wwoofer-avec-moi-71679263.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : le port de Cargèse, en Corse-du-Sud.

Photo Jean-Pol GRANDMONT / Wikimedia Commons.

Commenter cet article