FRANCE – « Château-Terril » ou le vin du Nord (MAJ du 05/07/2012)

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

France

 

 

800px-Terril_in_France.jpg

 

 

Le temps où les terrils faisaient la honte des paysages du Nord est bien fini.

Après avoir symbolisé la dureté du travail à la mine, puis l’effondrement des industries lourdes, ils sont devenus des objets de fierté, les uniques « montagnes » de ce « plat pays ».

Sur les 200 terrils qui subsistent, certains sont devenus des carrières, mais d’autres ont été reconvertis en pistes de ski ou autres équipements sportifs, et d’autres en réserves naturelles (la biodiversité aime étonnamment fréquenter ces friches industrielles).

 

Et puis les terrils auront bientôt… leur vignoble !

Si le Nord-Pas-de-Calais est plutôt un pays de bière, des viticulteurs se sont installés sur un terril de la commune d’Haillicourt (Pas-de-Calais), et 3 000 pieds de chardonnay ont été plantés à la mi-mars 2011, sur un terrain débroussaillé par un chantier d’insertion.

 

D’après les exploitants, la face sud du terril conviendrait très bien à la viticulture grâce à son exposition, au drainage et à la déclivité de sa pente, qui offre à la vigne un micro-climat plus chaud et plus sec.

La seule inconnue est en fait l’odeur du charbon ; selon l’exploitant, celle-ci pourrait donner une saveur particulière au vin, sans que celui-ci ne soit pour autant « une horrible piquette » (comme l’aurait dit le regretté Jean Ferrat).

 

Le projet a reçu le soutien du maire d’Haillicourt, à hauteur de 8 000 euros.

 

C’est une production de vin biologique qui est envisagée, et si le projet se passe bien, la superficie plantée serait étendue, et accompagnée d’un parc botanique aménagé à flanc de coteau.

 

C’est en tout cas la preuve qu’il y a une vie après la désindustrialisation !

 

Le 30 juin 2012, l'UNESCO a classé le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais dans le patrimoine mondial de l'Humanité, en tant que "paysage culturel évolutif vivant".

Cet article contribue, modestement, à mieux faire connaître ce territoire qui continue, plus de 20 ans après la fermeture des dernières mines, à vivre, à évoluer et à se régénérer.

 

Source : http://www.lepoint.fr/societe/vers-un-vin-blanc-de-terril-dans-le-bassin-minier-du-pas-de-calais-30-03-2011-1313131_23.php

 

Alexis V.

 

Illustration : Sommes-nous dans les volcans d'Auvergne ? Dans les Vosges ? En Haute-Provence ? Que nenni, c'est un terril du Nord-Pas-de-Calais !

Photo Fredton / Wikimedia Commons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article