ETATS-UNIS – Un « data center » refroidi avec… des chasses d’eau !

Publié le par Le blog de l'écologie positive

United States of America(USA)

 

400px-Toilettes_mg_3872b.jpg

 

Pour limiter ses impacts écologiques, la société Google investit dans les énergies renouvelables, mais limite aussi sa consommation d’eau (le plus souvent de l’eau froide non traitée et non potable, qui sert à refroidir les « data centers »).

 

Mais à Douglasville, en Géorgie, le « data center » de Google utilise… l’eau des toilettes utilisées par les habitants de la ville !

30 % de l’eau consommée par le réseau provient du réseau d’eaux usées (« eaux grises ») de la ville. Cette eau est ensuite refroidie à l’air libre, purifiée et rejetée dans la rivière Chattahoochee.

 

Contrairement à une idée reçue, les eaux usées peuvent être réutilisées de nombreuses manières : pour chauffer des piscines, des bâtiments publics (y compris le Palais de l’Elysée !) et privés, ou encore pour irriguer des cultures.

 

Source : http://www.greenit.fr/article/bonnes-pratiques/un-data-center-de-google-refroidit-par-des-chasses-d-eau-4435

http://www.wired.com/wiredenterprise/2012/03/google-sewer-water/

 

Alexis Vernier

 

Photo Rama / Wikimedia Commons.

 

Publié dans Déchets et recyclage

Commenter cet article