ETATS-UNIS – Les pouvoirs dépolluants des bactéries marines

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

United States of America(USA)

 

 

 

D'après une étude menée par David VALENTINE (Université de Californie), le méthane qui a été relâché (qui est un des gaz à effet de serre les plus puissants et a constitué 30 % des hydrocarbures rejetés en mer entre avril et juillet) lors de la marée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique aurait totalement été digéré par des micro-organismes marins en quelques mois. Suite à sa « digestion » quasi-intégrale, seulement moins de 1/100.000ème du méthane dégagé se serait répandu dans l’atmosphère.

Des bactéries ont également absorbé très vite d’autres hydrocarbures (polluants pour le milieu marin mais moins puissants en matière d’effet de serre) comme l’éthane et le propane.

 

La digestion des hydrocarbures par les micro-organismes est une preuve du rôle majeur de ces derniers dans les écosystèmes marins, et ouvre des perspectives intéressantes en matière de dépollution et de rétablissement des équilibres naturels dans les milieux affectés par des pollutions accidentelles ou chroniques.

 

Source : http://www.maxisciences.com/bact%E9rie/le-methane-de-la-maree-noire-digeree-par-des-bacteries_art11697.html

 

Article lié : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-etats-unis-des-micro-organismes-accelerent-la-decomposition-du-petrole-56748671.html

 

Note (4/7/14) : d'après des études récentes, le rôle des bactéries dans l'absorption du méthane serait moindre qu'initialement estimé (mais pas nul pour autant).
Bien que les bactéries mangeuses de méthane et d'autres hydrocarbures soient devenues très abondantes quelques semaines après l'explosion, elles n'auraient absorbé "que" la moitié du méthane émis (les bactéries s'étant très rapidement développées dans un premier temps, pour se raréfier ensuite, diminuant leur pouvoir d'absorption ; le restant du méthane, substance volatile, se serait échappé dans l'air ou déplacé au gré des courants, ce qui expliquerait sa disparition totale selon cette théorie).

 

Alexis Vernier

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexis V. 04/07/2014 22:49

Au lecteur anonyme : je vous remercie tout d'abord pour votre commentaire.
Des études récentes ont minimisé le rôle des bactéries dans l'absorption du méthane issu de l'explosion de la plate-forme "Deepwater Horizon", mais sans le considérer nul pour autant.
Les bactéries méthanotrophes (= mangeuses de méthane) n'auraient consommé "que" la moitié du méthane émis (elles se seraient très rapidement développées dans un premier temps, pour se raréfier ensuite ; le restant du méthane, substance volatile, se serait échappé dans l'air ou déplacé au gré des courants).
Des bactéries dégradant d'autres hydrocarbures se sont aussi développées pendant le même laps de temps.
Sources : http://www.actualites-news-environnement.com/32320-bacteries-methane-Golfe-Mexique.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Explosion_de_Deepwater_Horizon

L'étude initiale avait été réalisée par David Valentine, de l'université de Californie : http://www.coastalresearchcenter.ucsb.edu/cmi/Valentine.html
Ce n'est pas vraiment ce qu'on appelle un canular, même si elle peut être -en tout ou partie- réfutée dès lors qu'il existe des éléments scientifiques probants (selon le principe de "réfutabilité" cher à Karl Popper).
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9futabilit%C3%A9
Et (après une recherche sommaire) je n'ai pas vu de rapport entre lui et BP, que ce soit sur des sites francophones ou anglo-américains (si tu as un lien qui prouve le contraire, merci de me le transmettre).

Quant au produit "dispersant", une telle substance (le Corexit) a bien été utilisée lors de la marée noire (pour disperser le pétrole en "micro-gouttelettes" comme vous l'avez dit) et son usage a été très controversé (substance toxique pour la faune marine, interdite dans certains pays comme le Royaume-Uni). Mais il n'a pas de rapport avec la disparition rapide du méthane.
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Explosion_de_Deepwater_Horizon

Bien cordialement,

Alexis V.

anonyme 04/07/2014 12:02

Bonjour, tu as bien raison d'être optimiste et de réaliser quelles sont les surprenantes capacités d'organismes vivants tels que les bactéries. Par contre il me semble que l'utilisation des bactéries et la disparition de la nappe sont des propos annoncés par BP et des scientifique partiaux. C'est malheureusement un canular, la nappe n'a fait que se dissiper, et je ne sais quelle molécule chimique, "un dispersant" a été utilisé pour favoriser la formation de gouttelettes à partir des nappes. (Il y a un film/reportage à ce sujet). Sinon, je suis tout à fait d'accord avec toi, il y a tant de façon de rendre la vie meilleure et plus en équilibre avec la nature et en l'utilisant à bon escient.

Renaud 23/02/2013 23:30

Bonjour et merci pour les informations riches et diversifiées que vous relayez. Je souhaite attirer votre attention sur une biotechnologie écologique qui existe depuis près de 60 ans et qui connaît
un boum depuis une dizaine d'année : l'utilisation de microorganismes symbiotiques. Vous trouverez un concentré d'informations sur ce sujet sur mon blog si cela vous intéresse :
http://microorganismes-symbiotiques.blogspot.fr/
Les applications possibles sont extrêmement nombreuses et toutes ont un impact positif sur l'écologie de la planète!