ETATS-UNIS – L’ultime recours contre la sécheresse : recycler et boire… son urine

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

United States of America(USA)

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

 

Dans une partie du Texas très lourdement frappée par la sécheresse, la ville de Big Spring (27 000 habitants) a trouvé la parade.

Elle a en effet investi 13 millions de dollars (9 millions d’euros) dans une station de traitement des eaux usées, selon un système utilisé par la NASA pour ses astronautes.

Le procédé, qui comprend un filtrage, une osmose inversée, un passage sous peroxyde et ultraviolets, aboutit à une eau débarrassée de ses éléments toxiques (y compris des produits pharmaceutiques), qui est ensuite mélangée à de l’eau potable pour être réutilisée par les ménages.

 

 

800px-Australian_Toilet.JPG

 


Source : http://www.zegreenweb.com/sinformer/secheresse-une-ville-du-texas-contrainte-a-recycler-l%E2%80%99urine-de-ses-habitants,33444

 

Alexis Vernier

 

Illustration : des toilettes en Australie.

Photo Wikimedia Commons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article