ETATS-UNIS et MEXIQUE – Le développement durable passe des deux côtés de la frontière

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

United States of America(USA) Mexico.png

 

 

Si la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique est surtout connue pour son trafic de drogue et ses maquiladoras (usines à travailleurs sous-payés), elle est aussi un terrain de coopération entre les deux pays pour la production d’énergie et le développement durable.

 

La Banque de Développement Nord-Américaine (NADB), capitalisée à parts égales entre les deux pays, finance divers projets dans ce domaine, sur une bande de 100 kilomètres de part et d’autre de la frontière.

 

Par exemple, 906 millions de dollars vont être investis dans 6 projets concernant l’énergie solaire et éolienne, et 93,8 millions dans un projet d’amélioration du réseau routier, pour limiter les embouteillages polluants et les émissions de poussières dans l’atmosphère.

La gestion de l’eau, dans une région particulièrement aride, est aussi une priorité : 123,8 millions de dollars vont être débloqués pour la construction d’une station de traitement des eaux usées et de dessalement d’eau de mer dans les Etats mexicains de Basse-Californie et de Sonora.

 

Depuis 14 ans, la NADB a financé 148 projets pour 3,2 milliards de dollars, qui jusqu’à présent, ont essentiellement concerné les réseaux d’adduction d’eau, d’assainissement et d’épuration des eaux usées. Ces initiatives ont bénéficié à 11 millions de personnes.

 

 

800px-Solar_Power_Plant.jpg

 

Sources :

http://www.informador.com.mx/tecnologia/2011/281609/6/mexico-y-eu-financiaran-proyectos-de-energia-verde-en-la-frontera-comun.htm

http://www.greenetvert.fr/2011/04/14/projets-communs-d%E2%80%99energie-solaire-et-eolienne-avec-les-etats-unis/16198

 

Alexis V.

 

Illustration : une centrale solaire à Gurgaon (Inde). Photo Ggn77 / Wikimedia Commons.

Commenter cet article