ESPAGNE – Miam, des larves de mouches pour éliminer les déchets !

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Spain

 

 

Eurobait-white-maggot.jpg

 

 

Après les lombrics, voici que les mouches voient leurs efforts reconnus en matière d’élimination des déchets !

 

Des chercheurs de l’Université de Benidorm (Catalogne) ont en effet expérimenté un compostage de déchets organiques réalisé par des larves de mouches, plus exactement de l’espèce Hermetia illucens (Mouche soldat), une espèce venue d’Amérique tropicale et présente (depuis les années 60) en Europe du Sud.

Cette espèce « squatte » les composteurs, où les jardiniers voient habituellement ses gros vers blanchâtres comme des intrus.

 

La station expérimentale, qui existe depuis 2 ans, a d’abord permis l’élimination des déjections des animaux pensionnaires du zoo de « Terra Natura » situé dans le voisinage.

Et l’expérience prouve que le compostage se fait en un temps record : les 20 millions de larves qui peuplent la station peuvent ingérer 1 tonne de déchets par jour (!), et à traiter 90 % des déchets organiques (le résidu pouvant être traité en compost classique).

 

Par contre, le compostage nécessite la récupération des larves qui ont atteint une certaine taille : les larves peuvent être à leur tour servir de matière première, par exemple pour fabriquer du biocarburant (!) ou nourrir les poissons d’élevage ; indépendamment des expériences de compostage récentes, les asticots sont déjà prisés des pêcheurs et amateurs de terrariums, qui peuvent même les acheter dans le commerce (ils pourront maintenant en élever chez eux…).

 

De même, les adeptes du compostage domestique, une fois passée la sensation désagréable d’être « envahis » par ces mouches, apprennent à en tirer parti : certains amateurs encouragent maintenant leur présence et se refilent les « tuyaux » par Internet.

La « mouche soldat » parvient même à se faire embaucher dans les exploitations de palmiers à huile d’Indonésie, où ses asticots recyclent les résidus de tourteaux de palme, permettant la production d’un engrais naturel utilisé par les agriculteurs locaux (je ne veux pas faire l'apologie de l'huile de palme, mais doit bien ça aux mouches, non ?).

 

 

800px-Black_soldier_flies_mating.jpg

 

L’histoire ne s’arrête pas là : les chercheurs espagnols projettent d’expérimenter le traitement des déchets produits par d’autres espèces de mouches, qui pourraient spécifiquement recycler les déchets organiques de l’agriculture ou encore de l’industrie.

 

Sources : http://www.zegreenweb.com/sinformer/insolite/les-larves-de-mouches-sont-efficaces-pour-eliminer-les-dechets-organiques-a-grande-echelle,27290

http://prototypelombricomposteur.blogspot.com/2010/04/mouche-soldat-hermetica-illucens.html

http://www.actu-environnement.com/ae/news/valorisation_tourteau_palme_6489.php4

http://entomos.ch/::29.html?&language=fr

http://en.wikipedia.org/wiki/Hermetia_illucens

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-chez-vous-recyclage-maison-avec-le-lombricompost-57206369.html

 

Alexis Vernier

 

Illustrations :

1/ Des asticots très appétissants (pour les poissons en tout cas...) ; photo Andrew Barker / Wikimedia Commons.

2/ Accouplement de "Mouches soldats" Hermetia illucens ; photo Muhammad Mahdi Karim / Wikimedia Commons.

Publié dans Déchets et recyclage

Commenter cet article