EQUATEUR – Un chemin de fleurs dans la forêt

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Ecuador

 

 

 

Dans la forêt équatorienne, la communauté amérindienne Kitchwa, qui a réussi a empêcher, depuis une trentaine d’années, l’emprise des compagnies pétrolières sur son territoire au moyen de « sit-in », de murs humains et de contentieux juridiques jusqu’aux Etats-Unis, a décidé de dépasser l’approche strictement défensive pour se trouver un avenir.

Pour continuer à exister, dit le chef José Gualinga, il fallait « trouver une alternative qui montre que nous ne sommes pas seulement conservateurs, mais aussi initiateurs et actifs au 21ème siècle ».

C’est ainsi qu’est né le Chemin de Fleurs de la Frontière de Vie. Ce nom étrange désigne un chemin d’arbres, dont la canopée sera remplie de fleurs visibles du ciel : ces fleurs ont une haute importance dans la culture amérindienne. Symboles de la biodiversité amazonienne, elles soignent les malades et les personnes tristes et ont une dimension spirituelle.

Le premier arbre a été planté en 2006, et l’on compte aujourd’hui 1 500 arbres plantés sur 55 km de long. Les essences ont été choisies pour leur résistance, pour leur utilité et pour leur beauté. Le chemin fleuri sera visible dans sa totalité d’ici 20 ans.

L’expérience inspire d’autres communautés mises en danger par l’exploitation minière, en Equateur et dans le monde.


Enfin : des fleurs ont commencé à apparaître au sommet des jeunes arbres alors que leur apparition était attendue d’ici 10 ans.


Source : http://bonnesnouvellesenvironnementales.over-blog.com/article-rencontre-avec-jose-gualinga-indien-kichwa-d-amazonie-des-fleurs-contre-du-petrole-57877247.html

 

Alexis Vernier

Publié dans Peuples du monde

Commenter cet article