COLOMBIE – Des voitures qui roulent au café

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Colombia

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

 

L’usage de sous-produits de l’agriculture et de l’agro-industrie comme source d’énergie se répand un peu partout dans le monde (voir des exemples ici et ici).

 

En Colombie, c’est le jus de lavage des grains de café (lui-même un polluant nocif lorsqu’il est rejeté dans les cours d’eau) qui est transformé en biocarburant utilisable dans des moteurs de voiture mais aussi dans des radiateurs ou des groupes électrogènes (utiles en zone rurale).

 

23759arreglada marca de agua


Deux entrepreneurs de la vallée du Cauca, Humberto et Oscar Mazuera, sont parvenus à transformer du « mucilage » (sirop obtenu à l’occasion du lavage des grains) en éthanol ; leur invention a reçu un prix de 140 000 euros dans le cadre du concours d’innovation énergétique IDEAS, soutenu entre autres par la coopération allemande et la banque interaméricaine de développement, qui leur permettra de construire une petite centrale de transformation du mucilage, capable de produire de 800 à 1 000 litres d’éthanol par jour à partir de 10 000 litres de mucilage provenant des cultures de café de la région.

 

Sources : http://www.ecoperiodico.com/el-cafe-se-integra-a-la-matriz-de-los-biocombustibles-en-el-valle-del-cauca/

http://www.greenetvert.fr/2011/10/18/les-voitures-pourront-carburer-au-cafe/35939

 

Alexis Vernier

 

Illustration : une ancienne publicité pour le café de Colombie (1981).

Photo Fedecafe / Wikimedia Commons.

Publié dans Energies

Commenter cet article