CHINE – Pékin retire ses « véhicules sales »

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

China

 

 

Si la circulation automobile se développe très rapidement en Chine, tous les véhicules ne sont pas égaux devant la pollution : la moitié de la pollution causée par les voitures dans le pays est produite par seulement 6% du parc automobile.

 

Face à ce constat, le gouvernement chinois a mis en place en 2009 un système de standards, classant les véhicules selon 5 niveaux de pollution (les véhicules les plus polluants étant surnommés « véhicules jaunes »), couplé à des incitations au renouvellement du parc automobile afin d’éliminer les engins les plus polluants.

 

Les résultats ont été particulièrement probants à Pékin, qui a vu 150 000 « véhicules jaunes » être retirés de la circulation.

 

Si le succès a été plus mitigé dans la plupart des villes de province, du fait d’une volonté politique plus faible, de plus en plus de villes suivent le chemin de la capitale, interdisant notamment aux « véhicules jaunes » l’accès dans les centres-villes.

 

Source : http://www.greenetvert.fr/2010/12/13/avant-d%E2%80%99introduire-la-voiture-verte-eliminons-la-voiture-polluante/11254

 

Alexis Vernier

Commenter cet article