CHINE et FRANCE – Des jardins dépolluants… (VIDEO)

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

China France

 

 

En Chine, la société (française !) Phytorestore travaille à l’aménagement de stations d’épuration naturelles, basées sur le principe de la « phytoremédiation » (dépollution des eaux usées par les plantes et les micro-organismes de l’eau).

 

Ce mode de traitement des eaux usées existe dans la nature (c’est d’ailleurs une des utilités principales des zones humides à travers le monde), mais il est aussi adaptable aux milieux urbains ! Des jardins aquatiques plantés de roseaux, iris ou lotus permettent de purifier les eaux de vidange, qui peuvent ensuite être réutilisées pour l’arrosage ou les chasses d’eau.

 

C’est ce à quoi Phytorestore travaille en Chine, sur les sites de certaines entreprises de Shanghai ou encore pour traiter les eaux usées d’un quartier de 50 000 habitants dans la ville de Wuhan !

 

Ces stations d’épuration sont non seulement utiles sur le plan du traitement des déchets et du recyclage de l’eau, mais aussi agréables aux visiteurs, qui peuvent profiter de la verdure à proximité de leur logement ou de leur lieu de travail, y compris dans les plus grandes des mégapoles.

 

De plus, les « jardins dépolluants » nécessitent peu d’entretien, et ont un coût inférieur de 30 % à celui des procédés industriels d’épuration des eaux.

 

Et si le traitement des déchets du futur, c’était ça ?

 

Voir la vidéo ici :

 

 


 

Alexis Vernier

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-le-radeau-qui-nettoie-les-plans-d-eau-70293990.html

 

 

800px-Lotus-field.jpg

Illustration : un lotus en voie d'éclosion à Gyeongju (Corée du Sud) ;

photo Wikimedia Commons

 

Symbolique du lotus en Asie : puisant son énergie dans la boue et la vase, mais résolument tourné vers le ciel, le lotus représente l’élévation spirituelle. A méditer…

Commenter cet article