CHILI – La biodiversité au temps des tremblements de terre

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Chile

 

Costa_-Quintay-.jpg

 

Contrairement à ce qui se passe pour d’autres phénomènes naturels (le volcanisme par exemple), peu d’études sont disponibles au sujet des effets des tremblements de terre et des tsunamis sur la biodiversité.

 

Une étude récente menée par des universitaires du Chili et des Etats-Unis permet de documenter les effets de ces événements cataclysmiques.

Menée sur une portion des côtes chiliennes frappée par ces deux phénomènes en 2010, l’étude a révélé que, passé le choc initial de la catastrophe, les écosystèmes ont démontré une bonne capacité de rétablissement.

De plus, le séisme a recréé des milieux qui avaient été détruits par des opérations d’aménagement côtier (digues de béton, etc…), par exemple des plages de sable ; ceux-ci ont rapidement été recolonisés par des plantes pionnières, qui en avaient disparu depuis des années.

 

Source : http://www.sciencedaily.com/releases/2012/05/120502184712.htm

 

Alexis Vernier

 

Illustration : la côte chilienne, un littoral sauvage mais hautement sismique.

Photo Felipe Malagueño / Wikimedia Commons.

Commenter cet article