CHEZ VOUS – Zoom sur… l’éco-conduite

Publié le par Le blog de l'écologie positive

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

 

 

Covoiturage_Le_Prozo.JPG

 

Le site www.zegreenweb.com propose toute une série de gestes pour réduire l’impact environnemental de la conduite automobile.

Parmi ceux-ci, il est recommandé :

- de pratiquer le covoiturage (95% des automobilistes français sont seuls lorsqu’ils sont au volant) ;

- de conduire de manière souple et à une vitesse modérée (de 100 à 115 km/h sur autoroute, les vitesses supérieures entraînent une surconsommation de carburant) ;

- de limiter la climatisation (entraîne une surconsommation de carburant, jusqu’à 25% de plus en ville) et d’éviter d’utiliser sa voiture en période de forte chaleur (pollution à l’ozone) ;

- d’éteindre le moteur à chaque arrêt de plus de 20 secondes ;

- de laver sa voiture dans des stations spéciales économes en eau, qui consomment 50 à 60 litres par lavage (éviter le lavage aux rouleaux et encore plus au tuyau d’arrosage chez soi, qui consomment beaucoup plus d’eau : 150 litres avec des rouleaux et 200 à 300 litres chez soi) ;

- de vérifier le gonflage des pneus et l’entretien du filtre à air.

 

Bonne route !

 

Alexis Vernier

 

Illustration : un panneau en faveur du covoiturage.

Photo Conseil général du Morbihan / Wikimedia Commons.

Publié dans Et chez vous...

Commenter cet article

Pierre 02/11/2011 08:29


Je comprends très bien. Malheureusement, j'ai l'impression qu'avec ce genre d'articles, ce blog perd son essence. Publier des bonnes nouvelles environnementales, c'est unique et admirable. Publier
des articles de ce genre, tous les blogs écolos le font, et puis, entre la lecture de l'article et l'application effective de son contenu, il y a un gouffre énorme, soit par la paresse du lecteur,
soit par "écophobie" (malheureusement, ça existe). Bon, je vais arrêter de critiquer à tout bout de champ, mais je suppose que tu m'as compris.


Le blog de l'écologie positive 02/11/2011 10:38



Bonjour, Pierre,


ne t'inquiète pas, le robinet des bonnes nouvelles environnementales ne se tarira pas, beaucoup d'autres seront publiées ne serait-ce que dans cette semaine.


J'essaie de publier et véhiculer des informations positives à toutes les échelles : internationale (ce qui se passe dans les pays voisins ou au bout du monde), nationale (dans mon pays, dans le
tien...), locale (communes, régions...) mais aussi individuelle, chacune d'elle étant à mon avis étroitement connectée avec les autres. Une initiative venue d'Inde ou du Bangladesh peut très bien
"essaimer" (moyennant plus ou moins d'adaptation) dans des collectivités ou ménages français ou belges, et vice versa.


Quant au "gouffre" dont tu parles, il n'est peut-être pas si "énorme" que cela dès lors les lecteurs appliquent fût-ce partiellement les conseils (certains sont simples et figurent même au
programme du permis de conduire [au moins en France] d'autres sont plus compliqués je le reconnais). Quant aux sectaires "écophobes", ils existent mais ce ne sont sans doute pas eux qui visitent
le plus mon blog.


Bien à toi.


Alexis V.



Pierre 01/11/2011 08:25


Je suis dubitatif. Ces mesures, on les voit sans arrêt dans les médias soi-disant "écolos" friands de politiquement correct et elles ressemblent plus à des trucs pour donner bonne conscience aux
beaufs sans trop devoir se bouger le cul. Quant au covoiturage, c'est compliqué à organiser et on ne sait pas sur qui on va tomber. La seule chose efficace serait que la voiture ne roule pas du
tout, une mesure moindre que celle-là est amplement insuffisant.


Le blog de l'écologie positive 01/11/2011 23:22



Bonsoir, Pierre,


je sais que tu n'es pas toujours d'accord avec mon point de vue sur ce que l'on appelle les "petits gestes", et qui, il est vrai sont souvent exploités dans le discours écolo "politiquement
correct".


Le covoiturage, ça peut également être utile : les sites Internet dédiés enregistrent un franc succès, et ça marche aussi dans beaucoup d'entreprises, administrations (ma copine le pratique pour
aller au travail... pas moi, je prends le tramway et le bus).


Mais il ne faut pas oublier que ces "petits gestes" ont un impact non négligeable quand ils sont appliqués par des milliers, des millions, des dizaines de millions de personnes.


Et, au-delà de l'aspect "écologique", ils permettent aussi de diminuer le budget "carburant", chose qui préoccupe semble t-il nombre de nos concitoyens.


Pour terminer, je conclus que l'écologie est l'affaire de tous, que l'on soit un collectivité publique, une entreprise ou un particulier, riche, pauvre, intello ou même "beauf" (mais comment donc
définit-on un "beauf" ?).


Bien à toi.


Alexis V.