CHEZ VOUS – Un Halloween écolo

Publié le par Le blog de l'écologie positive

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

Halloween, c’était hier !

Et cette fête est davantage connue et vivante Outre-Atlantique que par chez nous, où elle passe pour un truc plus ou moins kitsch pour les enfants.

Mais comme cette fête commence à s’installer dans l’Hexagone, il n’est jamais trop tard pour rappeler des astuces utiles pour fêter Halloween en respectant l’environnement !

 

Rebecca-s_Jack-o--lantern_meringues.jpg

Le site (canadien) www.zeroco2.com conseille quelques « trucs » autour de la citrouille, le légume-roi d’Halloween.

Ce légume de saison est produit dans bien des régions, aussi il est conseillé d’acheter une citrouille bio et locale pour Halloween (comme pour tout l’automne en général).

De plus, la culture de la citrouille en alternance avec d’autres végétaux crée de l’ombre et étouffe les « mauvaises herbes » sans que l’on ait à utiliser de pesticides.

 

Les courges et citrouilles sont vivement recommandées en cette saison (j’ai moi-même mangé de la soupe de courge butternut ce soir), elles sont anti-oxydantes, riches en fibres, en vitamines A et C, limitent la glycémie, les cancers et les calculs aux reins.

Elles peuvent être cuisinées de mille et une façons (gratins, soupes, currys…mais aussi tartes, gâteaux et confitures).

Les graines de courge peuvent être consommées une fois séchées (pour ce faire, trempez-les 1 nuit, puis laissez-les sécher sur un papier essuie-tout pendant quelques jours pour retirer les débris de chair qui peuvent pourrir), elles peuvent remplacer les cacahuètes pendant un apéritif.

 

Les déchets de la citrouille (à commencer par la peau) produisent un excellent compost.

 

En-dehors de la citrouille proprement dite, voici quelques astuces pour les enfants :

- les accompagner à pied en porte-à-porte plutôt qu’en voiture ;

- acheter les bonbons et biscuits en vrac (pour éviter la surconsommation d’emballages), ou les faire soi-même ;

- récolter les friandises dans des sacs réutilisables ;

- fabriquer ou louer ses déguisements ;

- faire soi-même ses masques et décors (fantômes, chauves-souris…) avec du carton ;

préférer les colorants naturels pour les maquillages.

 

Sources : http://www.zeroco2.com/blog/2011/10/26/feter-l%E2%80%99halloween-ecologiquement-ce-n%E2%80%99est-pas-sorcier/

http://www.ecowiki.it/5-consigli-per-un-green-halloween.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : des meringues spécialement confectionnées pour Halloween.

Photo Jason Lam / Wikimedia Commons.

Publié dans Et chez vous...

Commenter cet article