CHEZ VOUS – Découvrir les graines germées

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

800px-Graines_de_luzerne_bio_germees_-_005.JPG

 

 

Si vous ne les connaissez pas encore, il serait dommage de passer à côté !

 

Riches en vitamines, en minéraux, en protéines et en fibres, les graines germées permettent de produire une (petite) part de votre alimentation, en apportant une touche originale à vos salades et à vous plats.

Leur culture est facile et ludique, elle permet notamment aux urbains de se faire une expérience de jardinage ; elle est aussi instructive pour les enfants.

 

Les graines germées ont fait (et font toujours) partie du régime alimentaire de nombreuses civilisations : les Egyptiens (qui mangeaient un pain de blé germé), les Chinois (le soja germé est connu dans la pharmacopée traditionnelle depuis deux millénaires), les Hunza du Pakistan (peuple montagnard réputé pour sa longévité)… Et l’on raconte que l’équipage du capitaine Cook fut sauvé du scorbut en buvant un mélange d’eau, d’orge germé et de miel.

 

De nombreuses semences à germer (blé, luzerne, soja, radis, moutarde…) sont commercialisées dans les magasins bio, mais l’on peut utiliser les graines de presque toutes les plantes, sauf celles de la tomate, de l’aubergine et de la rhubarbe (toxiques).

 

Leur culture peut se faire dans des germoirs vendus dans le commerce, mais aussi, plus simplement, dans des bols ou verres (avec 1 nuit de trempage dans l’eau et 6 jours de pose sur un papier essuie-tout placé au-dessus de l’eau et régulièrement humecté ; lorsqu’on les consommera, on les relavera afin de les débarrasser des détritus de papier).

 

Source : http://www.plusbellematerre.com/article-5404-decouvrir-les-graines-a-germer.html

 

Les caractéristiques des graines germées (et des idées de recettes) ici : http://fr.ekopedia.org/Graines_germ%C3%A9es

 

Alexis V.

 

Illustration : des graines germées (luzerne bio) ; photo Thesupermat / Wikimedia Commons.

Publié dans Et chez vous...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article