CHEZ VOUS – Comment protéger les hérissons

Publié le par Le blog de l'écologie positive

800px-Erinaceus europaeus LC0119

 

Un article paru sur le site http://www.energie-bio-nature.net décrit les règles pour protéger les hérissons chez soi, et prendre soin des individus blessés [je rappelle que le hérisson est une espèce protégée, et que sa détention est en principe interdite en France].

En effet cet animal est fort sympathique et utile pour les jardiniers et les agriculteurs (il se nourrit de limaces et d’escargots), mais il est souvent victime des pesticides et du trafic routier.

 

Si vous avez la chance d’en avoir dans votre jardin ou votre parc, aménagez-leur un tas de feuilles et de branchages, où ils pourront passer l’hiver.

Vous pouvez aussi les attirer en déposant des gamelles d’eau et de croquettes pour chat.

Bannissez les pesticides, et surtout les produits chimiques anti-limaces.

Faites attention aux piscines découvertes (prévoir une rampe pour le passage des hérissons et autres animaux pour prévenir les noyades), aux filets de protection pour salades, aux soupiraux, et aussi aux feux de broussailles (vérifier que des hérissons ne sont pas cachés dans les tas d’herbe et de branches avant de mettre le feu !).

Le comportement des chiens doit être surveillé.

Si vous trouvez un hérisson vivant au bord d’une route, poussez-le doucement pour le mettre à distance.

 

Il est anormal d’observer des hérissons actifs en plein jour : si c’est le cas, c’est que l’animal est malade : il faut le récupérer avec des gants ou un tissu, puis le déposer à l’abri de la lumière (par exemple dans un carton) et surtout des mouches, très dangereuses pour lui (retirez les œufs et les asticots avec une pince à épiler si vous en trouvez !).

Il faut ensuite abreuver le hérisson avec de l’eau (pas de lait, qui donne la diarrhée), puis le vermifuger avec un produit à base de lévamizol (il est fréquent que les hérissons attrapent des vers en mangeant des mollusques contaminés). On peut aussi lui administrer une goutte (pas plus) de produit anti-puces à l’aide d’une pipette.

Contactez un vétérinaire dès que possible.

 

Enfin, sachez qu’il existe un sanctuaire des hérissons, au 7 rue de la Noye à Fouencamps (80440), c’est utile si vous habitez dans la Somme ou en Picardie.

 

Source :

http://www.energie-bio-nature.net/protection-de-la-planete-et-de-ses-habitants/comment-proteger-soigner-les-herissons

 

Lire aussi :

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-chez-vous-un-jardin-pour-la-biodiversite-80758966.html

 

Alexis Vernier

 

Illustration : Hérisson d'Europe (Erinaceus europaeus).

Photo Jörg Hempel / Wikimedia Commons.

Publié dans Et chez vous...

Commenter cet article

Océane 06/11/2012 14:09

J’aime beaucoup les hérissons. J’ai 2 petits chiots et j’évite de leur mettre du lait parce que les hérissons tombent malades s’ils boivent du lait.