CANADA – Vers des toits plus verts que verts

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Canada

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

 

Une étude récente avait conclu à l’efficacité énergétique des toits végétalisés implantés sur la ville de Montréal. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

 

 

800px-Norðragøta, Faroe Islands (3)


 

Deux chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique, Kasun Hewage et Fabrizio Bianchini, étudient actuellement des toits verts plus « durables », fabriqués au moyen de matériaux recyclés (et non de plastique classique comme c’est le cas actuellement).

Les études portent notamment sur la non-contamination des eaux d’écoulement, de façon à permettre leur utilisation pour l’irrigation des cultures, ce qui serait une raison supplémentaire de les utiliser dans les pays à climat sec.

 

Les recherches ne sont pas que théoriques : les toits verts ont déjà été implantés sur plusieurs immeubles du campus pour y servir de laboratoire « grandeur nature » tout en améliorant la performance énergétique de l’établissement.

 

Sources : http://www.castanet.net/news/Kelowna/63239/Green-roofs-even-greener-at-UBC-O

http://www.greenetvert.fr/2011/08/01/des-toits-encore-plus-verts-que-verts/27354

 

Alexis Vernier

 

Illustration : un toit végétalisé (très rustique...) dans un village des îles Féroé.

Photo Erik Christensen / Wikimedia Commons.

Publié dans Ecologie urbaine

Commenter cet article